3 min de lecture Réseaux sociaux

Michel Sardou, Michel Houellebecq et Malia Obama scandalisent les réseaux sociaux

CLICS À LA UNE - Une fausse lettre, un vrai livre et une photo compromettante font s'enflammer les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram.

micro générique Clics à la une La rédaction de RTL
>
Michel Sardou, Michel Houellebecq et Malia Obama scandalisent les réseaux sociaux Crédit Image : PIERRE VERDY / AFP | Date :
La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Michel Sardou et sa "lettre" à François Hollande

Une lettre est apparue sur Internet. Partagée des dizaines de milliers de fois sur Facebook et Twitter. Elle est signée de Michel Sardou et adressée à François Hollande. À l'intérieur on retrouve tout un lot de propos racistes et xénophobes. " Moi l'Islam je m'en tape le coquillard" ou encore "En matière de culture, de civilisation, de valeurs, de religion, on a déjà ce qu'il faut en magasin, tu vois, et on n'a pas envie de changer. Clair ? T'as compris bonhomme où il te faut un dessin ?"

Les propos sont grossiers, beaucoup ont perçu très rapidement qu'il s'agissait probablement d'un "hoax" – une fausse information. D'autres internautes ont pu croire à ces déclarations puisque Michel Sardou est coutumier des déclarations chocs ; dans une interview donnée au Figaro où il avait déclaré à propos des interdictions des crèches de Noël : "On va peut-être interdire les bûches de Noël, aussi (…). C'est n'importe quoi ! Je vais défiler tout seul de la Nation à République avec une pancarte 'Arrêtez tout, arrêtons d'être cons !'"

C'est sur Facebook que le chanteur a souhaité couper court à la rumeur en déclarant sur son compte : "Il est bien évident que la "lettre" publiée sur les réseaux sociaux et adressée à François Hollande est un faux. C'est une usurpation d'identité."  Il a aussi d'ailleurs annoncé avoir porté plainte par la voix de son attaché de presse.

Michel Houellebecq et son roman "Soumission"

Soumission est un roman de politique fiction où, en 2022 un président d'un mouvement islamiste modéré accède à l'Elysée après un second tour face à Marine Le Pen. Le roman suscite la polémique des intellectuels, des politiques et des internautes depuis quelques jours. On l'accuse d'attiser les peurs xénophobes des Français.

À lire aussi
Vingt-six pays et géants d'Internet ont rallié mercredi "l'appel de Christchurch" contre les contenus en ligne "terroristes et extrémistes violents" Connecté
Christchurch, Tech for good : la France au centre des débats sur la régulation du Web

Au Front National, Marine Le Pen a affirmé qu'elle lirait le roman et que "bien sûr cette fiction pourrait un jour devenir réalité". Pour Roger Karoutchi à l'UMP : "Houellebecq affirme que la laïcité est morte en France d'où son livre….La laïcité ouverte est en tout cas très menacée par les fanatismes..." Pour Alexis Corbière du Parti de Gauche : "Le livre de Houellebecq participe à la xénophobie du FN."

Sur Twitter, un autre débat agite les pro et les anti-Houellebecq. On parle de liberté d'expression des écrivains.
Pour un utilisateur, il faut "arrêtez de dire n'importe quoi : #Houellebecq n'est pas un écrivain islamophobe, c'est un islamophobe qui écrit. #Nuance". Bruno lui a "hâte de lire le prochain Houellebecq". Notons que la grande majorité des Internautes qui se lancent dans le commentaire de textes n'ont pas eu l'ouvrage dans leurs mains

Corentin tweete : "Pauvre #Houellebecq, on peut même plus écrire de fictions en France ... Incroyable procès d'intention à son encontre".  Un autre rétorque : "Quand on écrit une fiction (ce que fait Houellebecq), on prend de la distance. On ne s'improvise pas spécialiste de l'Islam. Adrien, lui, tranche : "Depuis quand un romancier doit-il partager les idées de ses personnages ? On nage dans le grand n’importe quoi… #Houellebecq".

Toujours est-il que Michel Houellebecq, auteur goncourisé et qui vend beaucoup, devrait par cette polémique - peut-être savamment orchestrée - faire les affaires de son éditeur Flammarion.

Malia Obama sur instagram

Âgée de 16 ans, Malia, la fille aînée du couple le plus puissant du monde Barack et Michelle Obama, est apparue sur le réseau social photographique Instagram vêtu d'un Tshirt du collectif de rap et de hip hop Pro Era.

Le problème, c'est que le leader de ce collectif Joey Bada$$ n'est pas connu pour son goût de la diplomatie, il a fait parlé de lui il y a peu pour avoir frappé un agent de sécurité de 20 durant un concert. Une publicité que la Maison Blanche aimerait éviter et que les opposants politiques d'Obama vont se faire un plaisir d'utiliser.

Pour le moment la Maison Blanche n'a ni confirmé ni infirmé qu'il s'agirait bien de la fille Obama sur cette image. Ce que l'on sait c'est qu'il n'y a qu'une enquête pour connaître la provenance de ce cliché et que les sœurs Obama sont toujours privées par leurs parents de tout usages des réseaux sociaux pour des raisons de sécurité, de bien-être et de communication politique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Facebook Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776122605
Michel Sardou, Michel Houellebecq et Malia Obama scandalisent les réseaux sociaux
Michel Sardou, Michel Houellebecq et Malia Obama scandalisent les réseaux sociaux
CLICS À LA UNE - Une fausse lettre, un vrai livre et une photo compromettante font s'enflammer les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram.
https://www.rtl.fr/actu/futur/michel-sardou-michel-houellebecq-et-malia-obama-scandalisent-les-reseaux-sociaux-7776122605
2015-01-06 23:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uOQOPAXyK4iHOrIBzHezlg/330v220-2/online/image/2014/1205/7775757448_michel-houellebecq-sur-le-plateau-du-grand-journal-le-6-septembre-2010-archives.jpg