1 min de lecture Connecté

Metafly, le papillon robot plus vrai que nature !

La start-up Bionic Bird met sur le marché un insecte robot. Metafly s'inspire de la nature et reproduit le vol du papillon.

carte-electronique - progres On n'arrête pas le Progrès Sophie Joussellin iTunes RSS
>
Metafly, le papillon robot plus vrai que nature ! Crédit Image : bionicbird.com | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

On appelle ça le biomimétisme. Metafly est un papillon robot dont le fonctionnement est inspiré par la nature. La conception de ce gadget high-tech - Metafly est fait pour amuser les grands enfants - est directement calqué sur le battement d'ailes des papillons. Les ingénieurs ont réussi à transformer la rotation du moteur en battements d'aile. 

Metafly est cependant un grand papillon puisqu'il fait 30 cm d'envergure pour seul ment 10 petits grammes. Il est équipé de deux moteurs. Celui qui fait battre les ailes ne fait que six millimètres de diamètre, ne pèse qu'un gramme et demi et tourne à 60 000 tours minute. Le second moteur, plus petit et plus léger sert à diriger l'insecte. 

>
MetaFly - A New Flying Experience on Kickstarter

La batterie pèse deux grammes. C'est l'élément le plus lourd. Les ailes ont une structure en fibre de carbone, légère et souple qui est recouverte d'un film fin comme du papier à cigarette. Il est en Mylar, un matériau utilisé dans la conquête spatiale pour la fabrication des combinaisons des astronautes. Ses pattes, très fines, sont en fil d'acier. 

Metafly se dirige avec deux manettes. La première sert à le faire décoller. Il faut qu'il soit sur une surface lisse. Il suffit alors d'actionner le mouvement des ailes et ils s'envole. L'autre manette permet de le faire tourner. 

À lire aussi
Éric Piolle lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI le 5 juillet 2020 EELV
5G et porno : "C'est ça le progrès ?", s'interroge le maire EELV Éric Piolle

Grâce à sa vitesse variable, Metafly peut voler aussi bien en intérieur qu'en extérieur. En modifiant l'inclinaison de la queue, il peut voler à 5 ou 20 km/h. Il a une portée de 100 mètres.

L’autonomie des batteries est d'environ 10 minutes. La batterie se recharge en une douzaine de minute en la fixant sur la télécommande. Il existe aussi un chargeur.

Metafly est disponible sur le site bionicbird.com. Il y a deux modèles à partir de 119 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Fil Futur Innovation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants