1 min de lecture Montres connectées

Matrix PowerWatch : la montre qui fonctionne grâce à la chaleur corporelle

Des ingénieurs ont inventé la première montre connectée sans piles et qui se recharge grâce à la chaleur corporelle

Discret et élégant au poignet
Discret et élégant au poignet Crédit : Jawbone
Valentine De Brye

À première vue, une montre connectée comme tant d'autres, sauf que celle-ci  se recharge au poignet grâce à la chaleur corporelle, elle n'a pas besoin de piles. C'est la start-up californienne Matrix qui a inventé ce système en créant cette première montre connectée baptisée la Matrix PowerWatch qui se recharge à la chaleur humaine suivant l'effet thermoélectrique, découverte que le physicien allemand Thomas Seebeck avait fait en 1821.

Cet appareil est doté d'un capteur qui génère de l'électricité grâce à la différence de température entre le dos de la montre et la peau de l'avant-bras. L'énergie produite permet d'assurer les fonctions basiques de la montre et le surplus va recharger la batterie de l'appareil. Cette montre peut tenir deux ans grâce à sa batterie, sans être portée.

Le président de la société Matrix explique qu' "au repos, le corps humain génère assez d'énergie pour faire fonctionner une ampoule électrique à incandescence. En faisant du sport, le corps produit un kilowatt de puissance, assez pour alimenter une maison entière". C'est principalement grâce au site de financement participatif Indiegogo que les inventeurs de cette montre ont pu récolter 700.000 dollars alors qu'ils en voulaient 10.000 pour développer leur objet.La commercialisation de l'appareil devrait être prévue pour juillet 2017 et sera vendue à 169.99 dollars soit 158 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Montres connectées Connecté Montres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants