4 min de lecture High-tech

Mark Zuckerberg en "Big Brother", la photo effrayante qui en dit long sur la vision du futur de Facebook

Le fondateur et PDG de Facebook s'est invité à la conférence de presse de Samsung dimanche soir à Barcelone dans une mise en scène qui a totalement éclipsé la présentation des nouveaux smartphones Galaxy S7.

La mise en scène de Mark Zuckerberg à la conférence Samsung a suscité le malaise chez de nombreux observateurs
La mise en scène de Mark Zuckerberg à la conférence Samsung a suscité le malaise chez de nombreux observateurs Crédit : Facebook
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Il n'était pas encore 20 heures, dimanche 21 février, lorsqu'il a fait irruption dans le Centre de conventions international de Barcelone, où Samsung venait d'officialiser sa nouvelle collection de smartphones haut de gamme Galaxy S7. Le sourire aux lèvres et flanqué de son habituelle panoplie t-shirt gris-jean-basket, Mark Zuckerberg a rejoint la tribune incognito, pendant que les 3.000 spectateurs de la salle étaient occupés à une expérience de réalité virtuelle, comme coupés du monde. Lorsqu'ils ont reposé leur casque sur leur siège, le patron de Facebook était déjà sur la scène pour vanter les mérites de la réalité virtuelle, une technologie qui permet de s'immerger totalement dans un environnement en trois dimensions en coiffant un casque, et expliquer quelle importance elle revêt pour son réseau social.

"Le Big Brother de Barcelone"

Dans la foulée de sa prestation, qui a totalement éclipsé la présentation du Galaxy S7, Mark Zuckerberg a posté sur Facebook un texte expliquant les raisons de sa venue dans la capitale catalane et trois photos de sa prestation. La dernière, celle de son avancée triomphale vers la scène de la conférence, a effrayé de nombreux observateurs (y compris des membres de Facebook) qui y ont vu le signe de l'asservissement de la population à son empire virtuel et plus largement à la technologie.

"Cette photo, c'est du Orwell en pire", écrit Daniel Schneidermann sur le site d'Arrêt sur images, frappé "par le contraste entre le sourire du voyant, et la foule assise et inexpressive des aveuglés". "Le Big brother de Barcelone ne regarde même pas les aveuglés. Il passe la revue de ses disciples, dans le réel qu'il occupe seul, sans même avoir besoin de vérifier du regard qu'ils ne le voient pas. Normal : s'ils forment la foule des visionneurs, le seul visionnaire sacré par la photo, c'est lui".

L'image de Mark Zuckerberg seul humain conscient au milieu d'une multitude d'hommes déshumanisés a également rappelé à certains un vieux spot publicitaire réalisé par Apple pour la promotion du premier Macintosh et intitulé...1984.

Faire de Facebook la plateforme de la réalité virtuelle

À lire aussi
La faille est apparue sur le modèle Galaxy S10. Samsung recommande d'effacer toutes ses empreintes à l'intérieur du téléphone. High-tech
Galaxy S10 : Samsung recommande de supprimer ses empreintes après une faille

Cette mise en scène digne d'un film de sciences-fiction a accouché d'un discours bien réel sur les objectifs de Facebook dans la réalité virtuelle. Une fois sur scène, Mark Zuckerberg a déclamé un long couplet à la gloire de cette technologie. Pour résumer : "La réalité virtuelle est la prochaine plateforme nous voulons faire de Facebook la meilleure plateforme de vidéos pour la réalité virtuelle". Le patron de Facebook a officialisé un pacte avec Samsung, "le seul groupe au monde qui puisse apporter une bonne expérience en terme de réalité virtuelle".

Mark Zuckerberg a affiché son intention de capitaliser sur la popularité des vidéos à 360 dégrés. D'après lui, plus d'un million d'utilisateurs regardent des vidéos de ce type tous les jours sur Facebook, où elles vont être de plus en plus valorisées. Une cellule "Social VR" a été constituée au sein de la compagnie pour exploiter le potentiel social de la réalité virtuelle et inciter le milliard et demi d'utilisateurs de Facebook à intégrer cette technologie dans leur usage de la plateforme. 

Facebook a expliqué dans un billet de blog les grandes lignes de son partenariat avec Samsung. Concrètement, le casque Gear VR de Samsung sera doté de la technologie de vidéo à 360° en streaming développée par Oculus. Ces contenus pourront être produits avec la caméra annoncée dimanche par Samsung capable de filmer à 360° et lus sur le casque Gear VR, en y logeant un smartphone du fabricant coréen. Ces vidéos pourront ensuite être partagées sur Facebook via une application dédiée.

Un levier de croissance essentiel pour Facebook

Depuis le rachat du fabricant de casque de réalité virtuelle indépendant Oculus pour 2 milliards de dollars l'an dernier, Facebook a d'importants desseins pour la réalité virtuelle, une technologie qu'il considère comme l'un de ses prochains levier de croissance. 

L'Oculus Rift, disponible en précommande depuis le mois de janvier moyennant 740 euros, ne sera pas uniquement destiné aux jeux vidéo. Mark Zuckerberg lui voit de nombreux débouchés dans la vie de tous les jours, pour communiquer, assister à un événement sportif, faire une visite touristique, consulter un médecin, etc. "Un jour nous pourrons simplement mettre un casque sur notre tête et changer complètement la manière dont nous vivons et dont nous communiquons", a-t-il affirmé dimanche.

Le jeu en vaut la chandelle. Selon des analystes de la Deutsche Bank, il se vendra cette année 1,5 million de casques Oculus Rift. Selon le cabinet Digi-Capital, le marché de la réalité virtuelle devrait peser 30 milliards de dollars à horizon 2020. Celui de la réalité augmentée devrait quant à lui atteindre 120 milliards de dollars. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Réalité virtuelle Facebook
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants