1 min de lecture Propulsé

Les tempêtes solaires en augmentation, quels dangers pour la Terre ?

Selon une récente étude scientifique britannique, les tempêtes solaires, susceptibles de perturber les équipements électriques sur Terre, se produisent plus souvent que prévu.

La double éruption solaire capturée par la NASA en novembre 2012.
La double éruption solaire capturée par la NASA en novembre 2012. Crédit : AFP PHOTO / NASA / SDO
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

En plus des phénomènes météorologiques d'ampleur, dus principalement aux bouleversements climatiques, la Terre pourrait très prochainement être confrontée à un autre type de problèmes : d'ordre spatial cette fois.

Selon une étude scientifique britannique -conjointement réalisée par l'université de Warwich et l'institut du British Antarctic Survey- les tempêtes solaires, suffisamment importantes pour perturber les réseaux et systèmes électroniques de la Terre, arrivent plus souvent que prévu : tous les 25 ans en moyenne.

Aussi, en analysant des données spécifiques sur les 150 dernières années, les scientifiques ont découvert que les tempêtes magnétiques "sévères" avaient lieu tous les trois ans en moyenne.

Les conséquences sur Terre peuvent être graves. Ça peut aller du "simple" blackout, aux coupures des communications radio et des signaux GPS, à des perturbations de l'aviation ou même à la panne de satellites.

Des tempêtes imprévisibles

À lire aussi
La capsule Crew Dragon est l'un des deux vaisseaux censés ramener des astronautes américains vers l'ISS depuis le sol américain Propulsé
Premier vol habité de SpaceX : le lancement reporté à samedi à cause du mauvais temps

Si l'étude souligne donc que ces phénomènes de météo spatiale sont plus fréquents, elle explique cependant qu'ils sont imprévisibles. Comme ce ne sont que des moyennes, impossible de dire si la prochaine tempête solaire d'envergure aura lieu demain ou dans plusieurs dizaines d'années.

"Cette étude nous donne une nouvelle méthode d'approche pour comprendre ces données historiques, avoir une meilleure idée des risques d'occurrence de ces super-tempêtes et l'activité de celles auxquelles nous serons confrontées à l'avenir", explique la professeure Sandra Chapman dans un communiqué.

Des recherches et travaux encore plus approfondis sont en cours pour encore mieux anticiper ces tempêtes solaires et en appréhender les effets.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants