3 min de lecture Connecté

Les "stories" bientôt dans Facebook, il va falloir choisir quelle application utiliser

Instagram, Messenger, WhatsApp et désormais Facebook...Toutes les applications de la galaxie du réseau social vont disposer de leur fonction "Stories".

Plus d'un septième de l'humanité est connecté à Facebook
Plus d'un septième de l'humanité est connecté à Facebook Crédit : Sipa
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

L’attaque des clones est sur le point de passer à la vitesse supérieure. Après avoir décliné les "Stories" de Snapchat sur Instagram en août dernier, dans WhatsApp le mois dernier et dans Messenger la semaine dernière, Facebook est en passe de diluer la fonctionnalité phare de son concurrent dans sa principale plateforme, l’application Facebook. Le numéro un des réseaux sociaux n’a pas communiqué sur le sujet mais le site spécialisé américain TechCrunch a rapporté mercredi 15 mars que de nombreux internautes ont signalé l’arrivée de cette fonctionnalité au sein de leur application. L’heure n’est pas encore à son déploiement mondial mais à son arrivée dans une poignée de nouveaux pays : le Chili, la Grèce et le Vietnam. Elle était déjà testée auprès des utilisateurs irlandais depuis le mois de janvier.

Les "Stories" sont un outil créé par un Snapchat permettant de poster une photo ou une courte vidéo, personnalisable avec des filtres, du texte et des dessins, pendant 24 heures. Mises bout à bout, ces successions de séquences racontent la journée des utilisateurs. Elles s’affichent sous la forme de bulles, sur lesquelles il faut cliquer pour accéder aux contenus. Très prisées des 15/35 ans, elles sont au cœur du succès de Snapchat, très populaire auprès des 15/35 ans, que Facebook a tenté de racheter sans succès en 2014. Depuis, l’application jaune au petit fantôme n’en finit plus de voir son concept dilué dans les différentes applications appartenant à Facebook.

Aux utilisateurs de choisir où ils souhaitent partager leurs "stories"

Seulement, l’intégration de cette fonctionnalité ne fait pas forcément sens dans toutes ces applications, qui ne sont pas utilisées par les mêmes communautés d’utilisateurs. WhatsApp a ainsi été contraint de faire machine arrière face aux critiques qui ont suivi l’intégration des "Stories" à son interface (sous le nom de "Statut"), de nombreux utilisateurs se plaignant de la disparition de l’ancienne version qui permettait d’épingler de petits textes personnalisables permanents. La fonction sera finalement réintégrée à l’application lors de sa prochaine mise à jour.

À l’heure où Facebook s’inquiète de voir ses utilisateurs poster de moins en moins de publications personnelles sur son réseau social, le succès des "Stories" n’y est pas plus acquis. Devenue le carrefour d’une galaxie d’applications diverses, où se mêlent des articles de presse et d’opinion, des posts sponsorisés, des vidéos virales insolites et des événements en tout genre, la plateforme principale de Facebook ne semble pas le lieu le plus propice pour que les utilisateurs soient enclins à partager des séquences tirées de leur vie privée avec leurs contacts, mélanges de relations amicales, familiales et professionnelles. Facebook fait le pari que les utilisateurs finiront par choisir l'application réunissant le plus de contacts.

À lire aussi
Le Galaxy S10 et le S10+ comptent trois modules photo au dos Connecté
Les meilleurs smartphones de 2019 selon votre budget

La réussite des "Stories" permettrait à Facebook d’introduire de nouveaux outils publicitaires en laissant, comme sur Instagram, les marques afficher des messages sponsorisés plus proches du quotidien des internautes. La base d’utilisateurs incomparable du réseau social, utilisé par un septième de l’Humanité, devrait néanmoins lui permettre d’atteindre à coup sûr l’un de ses objectifs : continuer de parasiter l’audience de Snapchat et court-circuiter ses premiers pas en bourse. Selon une enquête de TechCrunch, l’arrivée des "Stories" dans Instagram, où elles sont utilisées par plus de 150 millions d’utilisateurs quotidiens, aurait déjà fait perdre beaucoup de parts de marché à Snapchat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Snapchat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787699139
Les "stories" bientôt dans Facebook, il va falloir choisir quelle application utiliser
Les "stories" bientôt dans Facebook, il va falloir choisir quelle application utiliser
Instagram, Messenger, WhatsApp et désormais Facebook...Toutes les applications de la galaxie du réseau social vont disposer de leur fonction "Stories".
https://www.rtl.fr/actu/futur/les-stories-bientot-dans-facebook-il-va-falloir-choisir-quelle-application-utiliser-7787699139
2017-03-16 19:29:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LMdBwuZi9vFSPOhy3Ll0dg/330v220-2/online/image/2016/1212/7786250257_plus-d-un-septieme-de-l-humanite-est-connecte-a-facebook.jpg