2 min de lecture Connecté

Les smartphones nous privent-ils d'un accès neutre à Internet ?

Dans un rapport remis au gouvernement, l'Arcep plaide pour un élargissement de la neutralité du Net aux terminaux. L'autorité estime que les smartphones et leurs systèmes d'exploitation influencent la manière dont les utilisateurs peuvent accéder à Internet.

Les appareils mobiles sont devenus la principale source d'accès à Internet
Les appareils mobiles sont devenus la principale source d'accès à Internet Crédit : PixaBay
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Arcep met sur la table la question de la discrimination de l'accès à Internet par les smartphones. Le règlement européen de 2015 garantit aux internautes communautaires un accès égal au Web sur le plan des réseaux.

Conformément au principe de neutralité du Net, les opérateurs sont tenus de traiter tous les contenus de la même manière sans discrimination aucune. L'Autorité de régulation des communications électroniques et des réseaux (Arcep) se penche désormais sur la neutralité des supports permettant d'accéder au Web, les smartphones et les systèmes d'exploitation mobiles, qu'elle qualifie de "maillon faible de l'ouverture d'Internet".

Dans un rapport remis jeudi 15 février au gouvernement, l'Arcep estime que les appareils mobiles, les systèmes d'exploitation et les magasins d'applications qu'ils contiennent font courir un risque d'accès réduit à Internet. Devenues le moyen privilégié pour accéder aux sites internet via les smartphones et tablettes, mais également les enceintes connectées, les applications influencent la manière dont les utilisateurs peuvent accéder à Internet en le restreignant à un univers compartimenté, estime le gendarme des télécoms et des réseaux.

La tentation de services exclusifs à certains appareils

"Les terminaux n'offrent à l'utilisateur qu'un accès limité à internet", estime l'Arcep car chaque smartphone ou appareil mobile est vendu "avec son logiciel et son magasin d'applications" qui permettent de choisir quelles applications sont proposées et celles qui pourraient être mises en avant ou non.

À lire aussi
Apple Connecté
Pourquoi Apple ne veut pas que l'Europe impose un chargeur unique de smartphone

L'AppStore d'Apple et le Play Store de Google sont définis comme magasins d'applications par défaut sur les iPhone et les smartphones Android. Utiliser une autre plateforme pour télécharger des applications ne peut se faire qu'en jailbreakant l'appareil, l'excluant au passage de la garantie constructeur. Apple et Google mettent notamment en avant des impératifs de sécurité pour justifier ces pratiques.

L'Autorité s'inquiète en outre d'un "risque de limitation toujours plus grand", que pose l'arrivée sur le marché des enceintes connectées, telles que Google Home ou Amazon Echo, qui ne proposent qu'un environnement délimité par les accords signés avec ces grandes entreprises, ou demain la voiture connectée.

Des pistes pour ouvrir l'Internet mobile

Le rapport a été remis par le président de l'Arcep, Sébastien Soriano, au secrétaire d'État au Numérique, Mounir Mahjoubi. Afin de remédier à ce rétrécissement d'Internet, l'Arcep a assorti son rapport d'une série de propositions. Il propose d'imposer l'interopérabilité des appareils, afin de permettre à un utilisateur d'en changer, la levée des restrictions imposées par les fabricants de terminaux ou des systèmes d'exploitation, Google pour Android et Apple pour son iOS, ou encore un meilleur accompagnement des entreprises, notamment les PME, face à ces géants.

"L'Arcep entend apporter sa pierre à l'édifice en proposant des pistes d'action pragmatiques et à impact rapide, qu'elle préconise de mettre en oeuvre dès maintenant à l'échelle nationale, avec l'ambition de stimuler des démarches européennes", a ajouté l'Autorité dans son communiqué. Pour l'Arcep, il s'agit ainsi d'élargir à ces terminaux le principe de "neutralité du net", qui garantit à chaque citoyen européen de pouvoir accéder à n'importe tel contenu en ligne sans entrave. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Internet Apple
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants