2 min de lecture Espace

Les images du robot Mascot largué à 300 millions de km de la Terre

Après avoir été largué dans la nuit du 2 au 3 octobre sur l'astéroïde Ryugu, le petit robot spatial de conception franco-allemande a exploré son nouveau terrain de jeu. Quelques heures après, sa mission s'est terminée avec succès d'après la Jaxa.

L'ombre de la sonde Hayabusa-2, projetée sur l'astéroïde Ryugu, grâce à la lumière du Soleil situé derrière elle
L'ombre de la sonde Hayabusa-2, projetée sur l'astéroïde Ryugu, grâce à la lumière du Soleil situé derrière elle Crédit : AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

La mission de Mascot, le petit robot spatial franco-allemand, s'est conclue par un succès, ce mercredi 3 octobre. Largué par la sonde japonaise Hayabusa-2 la veille, il a fait une chute d'une vingtaine de minutes avant de toucher le sol très accidenté de l'astéroïde, en faisant plusieurs rebonds. L'institut spatial allemand DLR, qui a conçu Mascot avec le Centre national d'études spatiales (Cnes) français, a ensuite confirmé qu'il s'était bien posé et avait commencé à travailler.

"L'astéroïde Ryugu, situé à environ 300 millions de kilomètres de la Terre, a un nouvel habitant", s'est-il réjoui dans un communiqué. L'appareil de 10 kg, de la taille d'une boîte à chaussures et d'une durée de vie maximale de 16 heures, a ainsi rejoint les deux mini-robots japonais Minervaarrivés sur les lieux il y a une dizaine de jours

Mascot a commencé par prendre des clichés de son nouveau terrain de jeu. Sur le premier d'entre eux, on distingue notamment son ombre projetée en haut à droite de l'image par le soleil qui l'éclaire dans son dos.

L'ombre du robot franco-allemand Mascot, en haut à droite, qui s'est posé sur l'astéroïde Ryugu le 3 octobre 2018 Crédits : @Jaxa | Date : 04/10/2018
4 >
L'ombre du robot franco-allemand Mascot, en haut à droite, qui s'est posé sur l'astéroïde Ryugu le 3 octobre 2018 Crédits : @Jaxa | Date : 04/10/2018
Cette photo de l'astéroïde Ryugu a été prise par le robot Mascot au moment de sa descente depuis la sonde Hayabusa-2 mercredi 3 octobre Crédits : Twitter @MASCOT2018 | Date : 03/10/2018
Le tweet envoyé par Mascot lors de son atterrissage sur Ryugu Crédits : Twitter @MASCOT2018 | Date : 03/10/2018
"Bonne chance mon pote", envoie sur Twitter le robot Philae, de la mission Rosetta, à Mascot Crédits : Twitter @Philae2014 | Date : 03/10/2018
1/1

Qu'a fait Mascot sur Ryugu ?

À lire aussi
Une spectaculaire météorite (illustration) espace
Une énorme météorite aperçue dans le ciel méditerranéen

Une fois à l'arrêt, Mascot s'est peu déplacé pour économiser ses batteries, à la différence des robots Minerva, qui effectuent des sauts de 15 mètres à l'horizontale et resteront actifs plusieurs mois.

Mascot a servi d'"éclaireur", transmettant des données à Hayabusa-2 pour l'aider dans sa principale tâche prévue plus tard dans le mois : jeter violemment sur Ryugu un projectile pour provoquer un choc en surface et collecter les poussières de ce corps céleste rocheux de 900 mètres de long, qui contient du carbone et de l'eau. Ces échantillons seront ensuite rapportés sur Terre fin 2020.

Le but ultime est de contribuer à enrichir les connaissances de notre environnement spatial "pour mieux comprendre l'apparition de la vie sur Terre", rappelle la Jaxa. Mascot est doté de 4 instruments, dont un microscope infrarouge hyperspectral développé par l'Institut français d'astrophysique spatiale, et qui a permis d'analyser la composition minéralogique du sol.

Mission couronnée de succès

La mission, dotée d'un budget de 30 milliards de yens (environ 230 millions d'euros), s'est déroulée sans anicroche. Mascot a même reçu les encouragements du petit robot Philae, qui avait fait un atterrissage historique sur une comète en 2014 dans le cadre de la mission européenne Rosetta, et a souhaité bonne chance" à son "pote" sur Twitter.

Mascot a pu travailler plus de 17 heures avant l'épuisement total de ses batteries, alors que les concepteurs du robot avaient prévu une durée de vie maximale de 16 heures. La fin d'une "mission réussie", a annoncé le Cnes. "Ca y est, cela s'est fini vers 21h" heure de Paris (19h GMT), a déclaré Aurélie Moussi, cheffe du projet Mascot au Cnes. Le robot-laboratoire "a plus que rempli sa mission et dépassé nos attentes (...) Les scientifiques vont maintenant s'atteler à analyser toute la moisson de données", a-t-elle ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Astéroïdes Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795030063
Les images du robot Mascot largué à 300 millions de km de la Terre
Les images du robot Mascot largué à 300 millions de km de la Terre
Après avoir été largué dans la nuit du 2 au 3 octobre sur l'astéroïde Ryugu, le petit robot spatial de conception franco-allemande a exploré son nouveau terrain de jeu. Quelques heures après, sa mission s'est terminée avec succès d'après la Jaxa.
https://www.rtl.fr/actu/futur/les-premieres-images-du-robot-mascot-largue-a-300-millions-de-km-de-la-terre-7795030063
2018-10-03 16:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xoiwgAtj7J8IXJIVIL-HJg/330v220-2/online/image/2018/1003/7795039836_le-robot-franco-allemand-mascot-s-est-pose-sur-l-asteroide-ryugu-le-3-octobre-2018.jpg