2 min de lecture Propulsé

Les États-Unis et l'Europe vont tenter de dévier un astéroïde pour anticiper le pire

VU DANS LA PRESSE - En juillet 2021, une mission menée par les États-Unis et l'Europe va tenter pour la première fois de dévier la trajectoire d'un astéroïde grâce à un satellite kamikaze.

Un astéroïde (illustration)
Un astéroïde (illustration) Crédit : HO / NASA/Goddard/University of Arizona / AFP
Charles Deluermoz

Lancés dans une mission commune de "défense planétaire", les États-Unis et l'Europe se préparent au pire. Afin d'être opérationnels le jour où un astéroïde menacera de percuter la Terre, la NASA et l'ESA vont tenter de dévier la trajectoire du double astéroïde Didymos d'ici 2022. Baptisée AIDA, cette mission sera la première du genre.

Le principe est simple : un satellite kamikaze, le missile "Dart", sera tiré en juillet 2021 par les États-Unis en direction du plus petit des deux corps de l'astéroïde. Comme l'explique Le Figaro, l'impact, prévu en octobre 2022, devrait ainsi modifier la manière dont les deux corps gravitent l'un autour de l'autre.

Côté européen, un vaisseau placé en orbite devra ensuite étudier ces modifications, en scrutant la morphologie du cratère d’impact et la structure interne de l’astéroïde-cible. "Il faut notamment que l’on détermine sa masse pour avoir une idée de l’efficacité du procédé", détaille l'astrophysicien à l’Observatoire de la Côte d’Azur et responsable scientifique de la mission européenne Patrick Michel au Figaro.

Comme le précise le quotidien, les astronomes estiment qu'un astéroïde de plus de 10 km tombe sur Terre tous les 100 millions d'années. S'il fait plus d'un kilomètre, cet astéroïde tombera tous les 750.000 ans et s'il mesure plus de 150 mètres, tous les 10.000 ans.

À lire aussi
La comète Neowise offre un spectacle éclatant jusqu'à la fin du mois de juillet Propulsé
Comète Neowise visible à l'oeil nu : à quelle heure lever les yeux au ciel ?

À ce jour, trois parades existent pour dévier la trajectoire d'un astéroïde qui se dirige vers la Terre. La première, le tracteur gravitationnel, consiste à maintenir un lourd vaisseau spatial à côté de l'astéroïde afin de modifier son orbite. La deuxième, l'impact cinétique, permet de dévier la trajectoire de l'astéroïde en le percutant avec une sonde spatiale. C'est ce procédé qui a été choisi pour la mission AIDA.

Enfin, l'explosion nucléaire, réalisée à proximité ou à la surface de l'astéroïde, permet de modifier son orbite. À effet immédiat, cette technique présente toutefois un risque de dislocation de l'astéroïde, ce qui pourrait multiplier les possibilités d'un impact avec la Terre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace Astéroïdes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants