2 min de lecture Aéronautique

Les ailes d'avion du futur vont ressembler à celles des rapaces

À l'automne prochain, on va tester à Toulouse des ailes d’avion "bio-inspirées" qui vont imiter la voilure de grands prédateurs.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Les ailes d'avion du futur vont ressembler à celles des rapaces Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Vous pourrez voir le résultat concret dans une dizaine d’années, quand vous regardez dans le hublot au décollage. Les ailes des avions vont de plus en plus ressembler aux voilures des grands prédateurs. C'est sur le fameux Rocher des aigles de Rocamadour (Lot) que les ingénieurs de l'Institut de mécanique des fluides de Toulouse (IMFT) se sont notamment rendus pour inventer les ailes du futur "bio-inspirées". Marianna Brazza, qui pilote le projet, est allée observer les chouettes, les grands-ducs, les vautours et les aigles moines.

"Le rapace, quand il s'agit d'attraper une proie, prend son envol. Là il cambre les grandes ailes et les bat", explique-t-elle. "Par ailleurs, il va effectuer des mouvements savants avec les ailerons de plus petite taille. Il va réduire la résistance au vent et le bruit. On s'inspire de ce concept et on l'adapte à des ailes d'avion pour améliorer les performances aérodynamiques", poursuit la chercheuse à l'IMFT.

Premiers essais espérés en 2020

L'idée c’est de s’inspirer de l’efficacité des oiseaux. Concrètement, les futures ailes vont se cambrer et se déformer en vol de plusieurs dizaines de centimètres pour améliorer les performances de l’avion. Les charnières des ailerons, situés entre les volets et qui s’ouvrent en grand à l’atterrissage, seront un jour remplacées par de la peau flexible en matériaux déformable. Plus immédiatement, aux extrémités des ailes on va imiter les plumes. Ce ne seront pas des vraies plumes, mais des fines lamelles de polymères qui vont vibrer pour réduire la résistance au vent.

À lire aussi
Un Boeing 737 Max 8 boeing
États-Unis : un Boeing 737 MAX atterrit d'urgence lors d'un convoyage

Après huit ans d'études, à l'automne prochain, on va faire des tests quasiment grandeur nature sur une maquette taille réelle, sur un bout d’aile d’Airbus A320 de 2,50 mètres. Le concept va même plus loin, c’est fascinant. L’idée, c’est d’utiliser les mini-secousses de ces lamelles et de les transformer en énergie pour l’avion. En gros, les ailes de l’appareil vont exploiter le vent, les tourbillons que créés l’avion quand il fend l'air. Dans une soufflerie, on va simuler des centaines de décollages et d’atterrissages. Puis l'été prochain, on va commencer à tester en vitesse de croisière. Si les tests sont concluants, le premier vol d’essai sur un Airbus pourrait avoir lieu en 2020.

Les pionniers de l'aviation regardaient les oiseaux

L'avion pourrait économiser 1 à 2% de carburant sur un vol en réduisant la résistance de l’avion en vol. Cela à l’air de rien comme ça. Mais dès qu’une innovation fait économiser même 1% d’énergie, c’est rentable. Airbus a donc signé un partenariat avec ces chercheurs pour gagner du carburant et réduire le bruit de ses appareils. "Nous avons aujourd'hui des ailes d’avion rigides, monoblocs", explique Jean-Michel Saucray. "La nature nous montre qu’on peut inventer des solutions beaucoup plus souples", ajoute le responsable projet-innovation d'Airbus.
Il n'y a rien de nouveau, direz-vous. Les pionniers de l'aviation regardaient les oiseaux. Le mot avion vient du latin "avis", qui signifie oiseau. Les premiers engins volants ressemblaient à des chauves-souris, à du vivant. Un peu comme nos futurs A320.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aéronautique Sciences Technologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783575530
Les ailes d'avion du futur vont ressembler à celles des rapaces
Les ailes d'avion du futur vont ressembler à celles des rapaces
À l'automne prochain, on va tester à Toulouse des ailes d’avion "bio-inspirées" qui vont imiter la voilure de grands prédateurs.
https://www.rtl.fr/actu/futur/les-ailes-d-avion-du-futur-vont-ressembler-a-celles-des-rapaces-7783575530
2016-06-09 10:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tvVpps7hVAqE6z0NPjEBIQ/330v220-2/online/image/2016/0609/7783578115_un-airbus-a320-illustration.jpg