2 min de lecture Samsung

Le Samsung Galaxy S8 hacké par des pirates allemands ?

Après le rappel planétaire humiliant du Note 7, cette nouvelle affaire risque d'entacher un peu plus la crédibilité de la firme sud-coréenne.

Samsung a officialisé le Galaxy S8 à New York
Samsung a officialisé le Galaxy S8 à New York Crédit : AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Le Samsung Galaxy S8 devait faire oublier les frasques de son petit frère, le Note 7, qui avait pour fâcheuse habitude d'exploser à l'improviste. Mais cette tentative de la firme sud-coréenne de tourner la page de cette séquence humiliante est mise à mal par des hackers allemands. Ces chercheurs du Chaos Computer Club (CCC), un groupe fondé en 1981, ont diffusé une vidéo pour le moins embarrassante. Les images montrent qu'il est possible de se passer de l'iris du propriétaire pour déverrouiller le smartphone. Une simple photographie de son œil suffit.

"Une photo haute résolution récupérée sur internet est suffisante pour récupérer un iris", confirme Dirk Engling, porte-parole du CCC. "Ce qui est ironique, c'est que nous avons obtenu les meilleurs résultats sur des imprimantes laser Samsung." Et d'ajouter que le traditionnel code PIN assurait une protection bien meilleure du smartphone. Samsung Electronics a annoncé mercredi 24 mai qu'il tentait de vérifier les dires de hackers allemands. Une enquête a d'ores et déjà été diligentée par la société créée en 1938.

La technologie de reconnaissance de l'iris a été "développée après des tests rigoureux", s'est défendu Samsung dans un communiqué, avant de promettre une réponse rapide si une nouvelle méthode qui met en péril la sécurité du Galaxy S8 était avérée. Cette nouvelle affaire risque d'entacher un peu plus la crédibilité de Samsung, alors que le rappel planétaire du Note 7 lui avait coûté des milliards de dollars de bénéfices perdus. Pour autant, Le Galaxy S8, un smartphone dernier cri, a été très bien accueilli lors de sa sortie en avril.

À lire aussi
Le Mate X pliable de Huawei sera vendu 2.300 euros en Europe Connecté
Galaxy Fold, Huawei Mate X : débuts laborieux pour les smartphones pliables

Le CCC n'en sont pas à leur premier scoop. Les hackers avaient déjà affirmé en 2013 être parvenus à pirater le système de reconnaissance biométrique des iPhone 5S d'Apple. "L'empreinte de l'utilisateur du téléphone, photographiée sur une surface en verre, a été suffisante pour créer une fausse empreinte digitale permettant de débloquer l'iPhone 5S", avait détaillé le CCC, vidéo à l'appui.

Un porte-parole de l'association avait expliqué qu'il était "plutôt facile" de le faire, même pour un amateur, en relevant l'empreinte de quelqu'un sur un verre ou une bouteille. Il avait estimé qu'il était "complètement stupide d'utiliser quelque chose que vous ne pouvez pas modifier et que vous laissez partout chaque jour".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Samsung Hackers Galaxy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788686786
Le Samsung Galaxy S8 hacké par des pirates allemands ?
Le Samsung Galaxy S8 hacké par des pirates allemands ?
Après le rappel planétaire humiliant du Note 7, cette nouvelle affaire risque d'entacher un peu plus la crédibilité de la firme sud-coréenne.
https://www.rtl.fr/actu/futur/le-samsung-galaxy-s8-hacke-par-des-pirates-allemands-7788686786
2017-05-24 09:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8mlNF0YCp3t-gJy9l0AP2w/330v220-2/online/image/2017/0329/7787875535_samsung-a-officialise-le-galaxy-s8-a-new-york.jpg