2 min de lecture Connecté

Le HomePod est disponible en France, à quoi sert l'enceinte connectée d'Apple ?

Lancé lundi à 349 euros, le HomePod est la réponse d'Apple à Amazon et Google dans la course aux enceintes connectées.

Le HomePod est la réponse d'Apple à Amazon et Google
Le HomePod est la réponse d'Apple à Amazon et Google Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Un nouveau produit Apple débarque dans l'Hexagone. La firme de Cupertino lance ce lundi 18 juin son enceinte connectée HomePod en France. Vendue 349 euros, elle s'affiche dans tous les Apple Store du territoire. Les clients peuvent venir découvrir ses fonctionnalités mais ne pourront pas forcément tous repartir avec. Selon les informations du site spécialisé iGen, certaines boutiques ne serviront les clients qu'à partir du 22 juin.

Lancé il y a six mois aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, le HomePod est la réponse d'Apple à Amazon et Google dans la bataille que se livrent les géants du numérique dans les enceintes à commandes vocales. Ses deux concurrents ont commercialisé leurs produits en 2016 outre-Atlantique et s'accaparent pour l'instant l'essentiel du marché. Google a lancé son enceinte Home en France en août 2017. La firme de Mountain View a été rejointe par Amazon et sa gamme d'enceintes Echo début juin. 

Grâce à ces objets nourris à l'intelligence artificielle, Amazon, Apple et Google espèrent imposer leurs écosystèmes dans le foyer des utilisateurs. Mais leurs desseins sont différents. Google y voit le moyen de récolter des données plus précises sur les habitudes de ses clients, Amazon une porte d'entrée pour son site de e-commerce. Leurs enceintes sont plus accessibles, à partir de 49 euros. De son côté, Apple y voit l'occasion de prolonger son écosystème musical, autour d'Apple Music, avec une expérience premium.

Une enceinte pilotée par Siri

Comme ses concurrents, le HomePod repose sur un assistant virtuel, Siri. Équipé de plusieurs microphones, il peut répondre aux questions de ses propriétaires en allant chercher les réponses sur le Web. Il prend en compte le contexte et les informations de l'utilisateur, comme les rendez-vous de son agenda et ses rappels, dans ses réponses.

À lire aussi
Enceinte Alexa "Echo" d'Amazon Connecté
Les infos de 12h30 : quand les hackers s'emparent des appareils connectés

Il peut envoyer des messages, commander les services de l'univers Apple et est aussi relié à l'application Apple Home pour contrôler les objets connectés de la maison. Il suffit pour cela de dire "Dis Siri" puis de formuler sa requête.

Une expérience musicale supérieure

Apple mise surtout sur l'acoustique du HomePod pour tirer son épingle du jeu face à ses concurrents Google et Amazon. Le HomePod est relié au compte Apple Music de l'utilisateur. Il intègre sept haut-parleurs, un caisson de basse pilotés par un microprocesseur conçu par Apple et un accéléromètre pour s'adapter à la pièce dans laquelle il est installé et délivrer un son spatialisé.

Les journalistes qui ont essayé l'appareil louent sa simplicité d'usage et sont unanimes sur le fait qu'il tient ses promesses sur le plan de l'expérience musicale malgré un usage de Siri plus limité que les intelligences artificielles d'Amazon et Google.

Plus fermée que les enceintes d'Amazon et Google

Le principal défaut du HomePod est son environnement verrouillé sur l'univers Apple. Moins polyvalent que les enceintes d'Amazon et Google, l'appareil ne donne sa pleine mesure qu'avec les applications Apple. Il n'est pas possible de lancer un morceau sur Deezer ou Spotify à partir des fonctions natives de l'enceinte. Seuls les logiciels Apple Music, iTunes et MusicMatch peuvent être pilotés directement à la voix.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Apple Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants