2 min de lecture Propulsé

La Nasa annonce qu’une des lunes de Saturne pourrait abriter la vie extraterrestre

Le fond des océans glacés d'Encelade, une lune de Saturne, aurait tous les ingrédients requis pour receler la vie microbienne, a annoncé la Nasa jeudi 13 avril.

Vue d'Encelade capturée par la sonde Cassini
Vue d'Encelade capturée par la sonde Cassini
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
et AFP

Il pourrait y avoir une vie extraterrestre au sein de notre propre système solaire. La Nasa a annoncé jeudi 13 avril lors d’une conférence de presse organisée à son siège de Washington qu’elle avait découvert de l’hydrogène moléculaire dans les geysers d’Encelade, l’un des 67 satellites naturels de Saturne. Cela témoigne d’une activité géothermique comparable à celle qui aurait pu conduire à l'apparition de la vie sur notre planète. Sur Terre, ce processus procure l'énergie aux écosystèmes qui se développent à proximité des cheminées hydrothermales au fond des océans où il y a une activité volcanique.

Cette découverte donne plus de poids à la probabilité qu’Encelade abrite une vie microbienne au sein de son immense océan liquide emprisonné sous la glace. Avec la présence d'eau chaude, d'hydrogène et de sels minéraux à sa surface, Encelade possède presque tous les éléments nécessaires à la vie. La Nasa a cependant précisé qu'elle n'avait pas trouvé de trace de vie en l'état.

Selon les scientifiques à l'origine de cette découverte rapportée jeudi dans la revue américaine Science, "des réactions hydrothermales entre des roches chaudes et l'océan se trouvant sous la surface gelée de la lune sont la seule source plausible de cet hydrogène". "Bien que nous n'ayons pas détecté la vie, nous avons trouvé une source d'alimentation de la vie", a expliqué Hunter Waite, du Southwest Research Institute à San Antonio (Texas). "C'est un peu comme un magasin de confiseries pour des microbes".

À lire aussi
La première super Lune de l'année 2019 était doublée d'une éclipse lunaire Propulsé
"Super Lune" du 19 février : quand l'observer ?

La Nasa a aussi affirmé qu'il y a une chance pour qu'Europe, un autre satellite de Saturne d'une taille comparable à la Terre, abrite également la vie microbienne. Les données proviennent des observations de la sonde Cassini, en orbite autour de Saturne depuis 2004 et dont la mission s’achève en septembre. Les instruments de Cassini ont détecté cet hydrogène moléculaire en 2015, quand la sonde s'est approchée au plus près de la surface d'Encelade - à environ 50 kilomètres - pour traverser un geyser dans la région du pôle sud. Cassini avait déjà collecté des données indiquant la présence d'un vaste océan sous une épaisse couche de glace au fond duquel se trouve un socle rocheux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace NASA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788116181
La Nasa annonce qu’une des lunes de Saturne pourrait abriter la vie extraterrestre
La Nasa annonce qu’une des lunes de Saturne pourrait abriter la vie extraterrestre
Le fond des océans glacés d'Encelade, une lune de Saturne, aurait tous les ingrédients requis pour receler la vie microbienne, a annoncé la Nasa jeudi 13 avril.
https://www.rtl.fr/actu/futur/la-nasa-annonce-qu-une-des-lunes-de-saturne-pourrait-abriter-la-vie-extraterrestre-7788116181
2017-04-13 20:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zFSIpFZVmChA9GzYEw-qsg/330v220-2/online/image/2017/0413/7788116274_vue-d-encelade-capturee-par-la-sonde-cassini.jpg