2 min de lecture Connecté

La mise à jour Apple iOS 11.3 pour les iPhone ralentis arrive au printemps

La prochaine mise à jour d'iOS est particulièrement attendue. Elle permettra notamment de vérifier si le dispositif de bridage des iPhone est activé et de le désactiver si besoin.

L'iPhone 7 est le modèle de dixième génération du smartphone vedette d'Apple
Crédit Image : AFP

Les utilisateurs d'iOS 11 vont bientôt pouvoir débrider leur iPhone. Apple a annoncé mercredi 24 janvier le lancement d'une mise à jour permettant de désactiver le dispositif controversé qui ralentit les iPhone en cas de batterie usée. Disponible en version bêta pour les développeurs, iOS 11.3 ne sera pas disponible avant la fin du printemps pour le grand public.

Apple avait reconnu en décembre avoir délibérément ralenti certains modèles d'iPhone, les iPhone 6, 6S, SE, 7 et 7 Plus, afin de prolonger leur durée de vie. La marque à la pomme a ensuite fait l'objet de plusieurs plaintes à travers le monde et mis en place un programme de remplacement des batteries à tarif préférentiel pour clore la polémique.

La prochaine mise à jour permettra aux utilisateurs de vérifier si cette fonction est activée et de la désactiver s'ils le souhaitent dans les réglages du téléphone. Il sera aussi possible de vérifier l'état d'usure de la batterie grâce à un indicateur d'obsolescence qui indiquera lorsqu'il est nécessaire de la changer. De quoi inciter les utilisateurs d'iOS 10 à passer à la dernière version d'iOS pour profiter de cette fonction.

L'application Messages s'ouvre aux marques

Parmi les autres nouveautés, la fonction Messages s'enrichira d'une fonction permettant de dialoguer directement avec les marques, à la manière des chatbots sur Facebook, et de régler des achats sans quitter l'application via Apple Pay. De nouveaux Animojis feront leur apparition pour les propriétaires de l'iPhone X. Un ours, un lion et un dragon sont notamment attendus.

Comme le rapporte 01Net, iOS 11.3 devrait aussi introduire la synchronisation de l'application Messages dans le Cloud et permettre aux utilisateurs de conserver l'intégralité de leurs correspondances à l'installation d'un nouvel iPhone.

Enfin, cette mise à jour printanière devrait aussi marquer une accélération de l'offensive d'Apple dans la santé. Les utilisateurs américains de l'iPhone verront apparaître dans l'application Santé un carnet de santé numérique dans lequel les hôpitaux et les cliniques pourront directement mettre à jour les données collectées sur leurs patients et indexer les rendez-vous. Apple espère ainsi parvenir à automatiser le processus de transfert de dossiers médicaux.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés