1 min de lecture Sciences

La machine d'Anticythère, qui calculait des positions astronomiques, a 115 ans

Découverte au début du 20ème siècle, elle est le plus vieux mécanisme à engrenages jamais découvert.

La vue d'une planète (image d'illustration)
La vue d'une planète (image d'illustration) Crédit : L. Calcada/AP/SIPA
micro générique
La rédaction numérique de RTL

C'est l'un des mystères les plus passionnants du monde antique. L'un des secrets les mieux gardés également à ce jour, tant son décryptage reste incomplet. La machine d'Anticythère, découverte dans une épave entre la Crête et une l'île grecque de Cythère, est sans doute l'outil de mesure astronomique le plus ancien jamais découvert par l'homme. Son mécanisme en bronze, composé de plusieurs dizaines de roues dentées, en fait le premier calculateur analogique : la machine d'Anticythère permet de calculer des positions astronomiques. 

Il n'existe qu'un exemplaire de ce genre de mécanisme, lequel arbore de nombreuses inscriptions rédigées en grec. Récupérés dans une épave antérieure à -87 av. JC, ses fragments sont aujourd'hui conservés et exposés au musée national archéologique d'Athènes. Depuis plus d'un siècle, cet objet de quelques centaines de grammes fait l'objet de recherches et de thèses diverses. Les incertitudes tournent autour de sa provenance (Rhodes ? l'Égypte ancienne ?) et la manière dont il fonctionnait. Un passage dans un scanner construit spécialement pour l'occasion a permis de lever une partie du voile. 

Machine d'Anticythère
Machine d'Anticythère Crédit : Wikipedia
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Astronomie Découverte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants