3 min de lecture Connecté

La France va autoriser les tests de voitures autonomes sans conducteur dès 2019

Des expérimentations de véhicules sans conducteur vont être menées sur le territoire dès l'année prochaine. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire assure vouloir placer la France en pointe dans ces technologies.

Une voiture autonome (illustration)
Une voiture autonome (illustration) Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Micro RTL
La rédaction de RTL et AFP

La France donne son feu vert pour les tests de véhicules autonomes sans conducteur sur l'ensemble de son territoire dès 2019. L'annonce a été effectuée lundi 14 mai par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. Ce dernier a assuré vouloir placer le pays en pointe dans ces technologies

"La loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises, NDLR) prévoira que les expérimentations sur routes ouvertes seront possibles sur tout le territoire français jusqu'au niveau 5 d'autonomie, c'est-à-dire en l'absence de tout conducteur", a déclaré Bruno Le Maire, dans un discours à Paris présentant la stratégie du gouvernement concernant les véhicules autonomes.

"Il y a une course mondiale sur le nombre de kilomètres parcourus par les véhicules autonomes. La France et ses acteurs industriels ne doivent pas se laisser distancer. Il faut ouvrir toutes les possibilités réglementaires aux industriels qui le souhaitent pour faire les expérimentations nécessaires", a-t-il déclaré. Il a affirmé vouloir faire de la France "le pays le plus attractif en Europe pour développer ces transformations technologiques". 

À lire aussi
Un matériau révolutionnaire pourrait permettre à l'écran des smartphones de se réparer tout seul Connecté
Samsung pourrait créer le premier smartphone avec un écran auto-réparable

Le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé en mars un cadre législatif pour 2019 afin de faciliter ces tests et mettre le pays "à la pointe de l'expérimentation et de l'industrialisation" de ces véhicules. 

Un travail colossal à fournir

Bruno Le Maire a rappelé que la loi Pacte serait présentée "dans le courant du mois de juin en conseil des ministres", puis "étudiée à partir du mois de juillet à l'Assemblée nationale". Il souhaite une adoption "avant la fin de l'année 2018 pour que toutes les dispositions soient opérationnelles dès 2019". Le gouvernement va devoir faire évoluer le cadre législatif et réglementaire, définir le cadre des expérimentations et trancher les questions du traitement et de la sécurité des données, de la cartographie et celle de la responsabilité pénale en cas d'accident.

"La loi Pacte va préciser le régime de responsabilité pénale et civile applicable aux expérimentations, a-t-il précisé. Ce sont les titulaires des autorisations qui seront responsables en cas d'infraction au code de la route ou d'accident, lorsque le véhicule circule en mode autonome".

Bruno Le Maire a aussi promis un "soutien à l'effort de recherche et développement". "La mobilité fera partie des thèmes figurant dans le cadre de la stratégie gouvernementale sur l'intelligence artificielle et il sera également éligible au fond pour l'innovation de rupture, (...) financé par des cessions d'actifs. De nouveaux projets seront soutenus grâce au programme d'investissements d'avenir", a-t-il promis.

Le ministre a évoqué "les questions morales soulevées par les véhicules autonomes" et a annoncé une "nouvelle régulation (qui) va s'imposer pour garantir à chacun le meilleur niveau de sécurité (...) et garantir la protection des données personnelles". Il a souligné que la France devait aussi "préparer l'évolution des métiers et des compétences" qui sera selon lui "extraordinairement rapide". 

Les ambitions commerciales des marques françaises

De nombreux tests de véhicules autonomes sont déjà menés sur les routes françaises, grâce à des autorisations ponctuelles sur certains tronçons, et la législation impose pour l'instant la présence d'un opérateur à bord.

Le deuxième constructeur européen PSA (marques Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) a démarré ses tests en juillet 2015 et compte aujourd'hui une vingtaine de démonstrateurs de véhicules autonomes. Après plus de 150.000 kilomètres parcourus sur les routes d'Europe, il prévoit de commercialiser autour de 2021-2023 ses premiers modèles permettant au conducteur de quitter la route des yeux.

Les progrès technologiques permettront d'ici deux à trois ans des systèmes semi-autonomes encore plus avancés, autorisant le conducteur à ne plus regarder la route, toujours dans des situations bien définies. Parallèlement aux voitures individuelles, des navettes électriques entièrement autonomes, opérées par des entreprises sur des zones bien délimitées, feront leur apparition, annonçant une révolution pour la mobilité urbaine.

Renault se prépare pour ces deux marchés. Le constructeur au losange prévoit la commercialisation de 15 voitures semi-autonomes d'ici 2022. Il a également présenté au salon de Genève son concept EZ-GO de navette électrique, autonome et partagée, dont il promet une version commerciale pour cette même date. D'autres acteurs français, des start-ups, comme Navya, ou des équipementiers, comme Valeo ou Faurecia, sont également fortement impliqués dans ces innovations. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Voiture autonome Bruno Le Maire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793382324
La France va autoriser les tests de voitures autonomes sans conducteur dès 2019
La France va autoriser les tests de voitures autonomes sans conducteur dès 2019
Des expérimentations de véhicules sans conducteur vont être menées sur le territoire dès l'année prochaine. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire assure vouloir placer la France en pointe dans ces technologies.
https://www.rtl.fr/actu/futur/la-france-va-autoriser-les-tests-de-voitures-autonomes-sans-conducteur-des-2019-7793382324
2018-05-14 20:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RDo0GEjT8FDjl25QDquO1g/330v220-2/online/image/2015/0909/7779664015_bord-de-la-premiere-voiture-autonome-a-rouler-en-france.jpg