2 min de lecture Connecté

La France à l'offensive dans le cyberespace

Face à la multiplication des agressions cyber, l'armée française se réserve désormais le droit de riposter dans le respect du droit international.

Les armées françaises sont désormais dotées d'une doctrine de lutte informatique offensive pour répondre  à la multiplication des menaces dans le cyberespace
Les armées françaises sont désormais dotées d'une doctrine de lutte informatique offensive pour répondre à la multiplication des menaces dans le cyberespace Crédit : AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
et AFP

Les cyberattaques à l'encontre de l'armée française se multiplient. Dans un discours grave à l'occasion d'une conférence dévoilant la doctrine militaire de lutte informatique de la France, la ministre des Armées Florence Parly a affirmé vendredi 18 janvier que les armées françaises et leur ministère de tutelle sont visés par une centaine d'attaques informatiques chaque année.

En 2017, les réseaux du ministère ont recensé 700 incidents de sécurité, dont une centaine d'attaques. L'an passé, le même nombre a été atteint dès le mois de septembre. Cela représente "plus de deux incidents de sécurité par jour visant notre ministère, nos opérations, nos expertises techniques et même un hôpital des Armées", a indiqué la ministre.

Ces attaques "sont le fruit de groupes malveillants ou de hackers isolés", a-t-elle poursuivi. Même si l'origine d'une cyberattaque est très difficile à établir- leur attribution relève souvent d'une volonté politique -, la ministre estime que certaines émanaient "d'États pour le moins indiscrets et décomplexés". Elle a notamment rappelé la tentative d'espionnage d'un satellite militaire français par la Russie il y a deux ans.

À lire aussi
Les baskets auto-laçantes de Nike La minute web
VIDÉO - Nike : les baskets du futur auto-laçantes connaissent un bug

Entre fin 2017 et avril dernier, une attaque a également visé les serveurs du ministère des Armées. Un attaquant cherchait à accéder directement au contenu de boîtes mail d'une vingtaine de cadres du ministère dont certaines personnalités sensibles. "Sans notre vigilance, c'est toute notre chaîne d'alimentation en carburant de la Marine nationale qui aurait été exposée", a souligné la ministre.

Selon les experts de la cyber armée française, cette offensive portait la signature du groupe de hackers russes Turla, réputé proche du Kremlin, également soupçonné par Berlin d'avoir organisé une attaque contre le gouvernement allemand.

La France se réserve le droit de riposter

"La guerre cyber a commencé et la France doit être prête à y combattre", a déclaré Florence Parly. Pour faire face aux agressions cyber, la France a décidé de se doter d'une doctrine de lutte informatique offensive, et non plus seulement défensive comme c'était le cas jusqu'alors. En clair, en cas de cyberattaque émanant d'un autre État, la France se réserve désormais le droit de riposter dans le respect du droit international.

"Nous serons aussi prêts à employer en opérations extérieures l'arme cyber à des fins offensives, isolément ou en appui de nos moyens conventionnels, pour en démultiplier les effets",  dans le plus "strict respect des normes du droit international public", par le biais d'un "processus de ciblage numérique extrêmement strict", a-t-elle fait valoir. L'ancien ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait déjà reconnu il y a trois ans que la lutte informatique offensive à des fins militaires n'était plus un tabou.

L'Otan considère également depuis 2016 le cyberespace comme un "domaine opérationnel", et s'autorise désormais le recours à des tactiques de cyberguerre dans les opérations de l'Alliance pour renforcer sa "dissuasion" face à la Russie. Par conséquent, "une cyberattaque peut déclencher l'article 5" du traité fondateur de l'Alliance, qui prévoit que les pays membres volent au secours d'un allié en cas d'agression.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Défense Militaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796272103
La France à l'offensive dans le cyberespace
La France à l'offensive dans le cyberespace
Face à la multiplication des agressions cyber, l'armée française se réserve désormais le droit de riposter dans le respect du droit international.
https://www.rtl.fr/actu/futur/la-france-a-l-offensive-dans-le-cyberespace-7796272103
2019-01-18 20:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GIVGEZ4vNzxg9o1_bK0APQ/330v220-2/online/image/2019/0118/7796272645_les-armees-francaises-sont-desormais-dotees-d-une-doctrine-de-lutte-informatique-offensive-pour-repondre-a-la-multiplication-des-menaces-dans-le-cyberespace.jpg