2 min de lecture Espace

La face cachée de la Lune abrite-t-elle les restes d'un astéroïde ?

Des scientifiques ont mis au jour une masse intrigante sous le cratère Aitken situé sur la face cachée de notre hémisphère naturel. Elle pourrait résulter du choc d'un astéroïde avec l'astre.

Une vue de la Lune
Une vue de la Lune Crédit : AFP / Archives, ANDREJ ISAKOVIC
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est une bosse mystérieuse qui recèle peut-être les secrets les mieux gardés de la face cachée de la Lune. Celle que l'on ne peut jamais observer depuis la Terre car la rotation de la Lune sur elle-même et autour de la Terre sont de la même durée.

Des scientifiques ont découvert récemment une anomalie située à plusieurs dizaines de kilomètres de profondeur sous un cratère de 2.490 kilomètres de large appelé le bassin Aitken, le plus grand bassin intact du Système solaire, au pôle Sud de notre hémisphère naturel, rapporte le site spécialisé Numerama

Dans leurs conclusions, publiées dans la revue Geophysical Research Letters, le 5 avril, ils évoquent "une masse inattendue et considérable", mise au jour en fusionnant les données d'une mission menée par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter et le Gravity Recovery and Interior Laboratory, alors qu'ils cherchaient à mesurer les changements de l'intensité de la gravité autour de la Lune. 

Plusieurs théories

À lire aussi
Maquette-type de LightSail 2 diffusé en juin 2014 par la Planetery Society. 18 juin 2019. AFP Propulsé
LightSail-2 : suivez le lancement d’une voile solaire par SpaceX en direct

L'un des auteurs de la découverte, Peter James, spécialiste émérite des sciences planétaires à l'Université Baylor, a résumé les enjeux de la recherche dans un fil sur Twitter le 3 juin. Le scientifique explique que cette anomalie de masse repérée au sein d'"une croûte relativement uniforme à l'exception des cratères" pourrait être le fruit d'un astéroïde qui s'est écrasé sur la Lune dont le métal serait toujours incrusté en son cœur.

"Imaginez un tas de métal cinq fois plus grand que la grande île d'Hawaï mise sous terre", explique le scientifique dans un communiqué. "C'est à peu près l'équivalent de la masse que nous avons détectée". Selon les auteurs de la découverte, sa force gravitationnelle est si grande qu'elle entraîne avec elle le sol du bassin sur plus d'un kilomètre.

Une autre théorie avancée par les chercheurs est qu'un vaste océan de magma riche en métal s'est accumulé au sein de la croûte lunaire à la suite de l'impact d'un astéroïde avant de se solidifier. 

Les scientifiques estiment que le bassin Aitken est le fruit d'un impact géant qui s'est produit 500 millions d'années après la formation de la Lune. Il est reconnu comme le cratère préservé le plus grand et le plus ancien du Système Solaire. Connaître la nature de son sol pourrait aider les futures missions lunaires prévues lors des prochaines années.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Propulsé Lune
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797819995
La face cachée de la Lune abrite-t-elle les restes d'un astéroïde ?
La face cachée de la Lune abrite-t-elle les restes d'un astéroïde ?
Des scientifiques ont mis au jour une masse intrigante sous le cratère Aitken situé sur la face cachée de notre hémisphère naturel. Elle pourrait résulter du choc d'un astéroïde avec l'astre.
https://www.rtl.fr/actu/futur/la-face-cachee-de-la-lune-abrite-t-elle-les-restes-d-un-asteroide-7797819995
2019-06-12 05:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4O0yrrXuTMkFpsJilCOP0A/330v220-2/online/image/2018/0626/7793879693_une-vue-de-la-lune-le-10-aout-2014.jpg