1 min de lecture Connecté

La "connectivité du baiser" pour s'échanger des fichiers en quelques secondes

REPLAY - L'entreprise Keyssa a mis au point la "kiss connectivity". Une technologie qui permet de transférer des gros fichiers entre 2 appareils juste en les approchant l'un de l'autre.

Sophie Jousselin Innovations week-end Sophie Joussellin
>
La "connectivité du baiser" pour s'échanger des fichiers en quelques secondes Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

La "kiss conectivity", la "connectivité du baiser" est une technologie mise au point par l'entreprise américaine Keyssa. Et si elle s'appelle "Kiss connectivity", c'est parce qu'elle permet d'échanger des fichiers entre 2 téléphones ou 2 tablettes ou un ordinateur et un smartphone, en les approchant simplement l'un de l'autre, un peu comme s'ils s'embrassaient.

Aujourd'hui, on peut déjà faire passer une photo, un morceau de musique entre 2 appareils en bluetooth par exemple, mais on est réduit à échanger sans fil uniquement des fichiers de petite taille. L'avantage de cette Kiss connectivity, c'est qu'on peut transférer en quelques secondes d'un appareil à l'autre, des gros fichiers, des vidéos par exemple et sans avoir à utiliser de câbles.

Bien sûr, il faut que les 2 appareils soient équipés de cette technologie grâce à une petite puce fixée. Le but à terme est de supprimer toutes les prises nécessaires justement au transfert de gros fichiers pour rendre les appareils encore plus fins et plus esthétiques.

Aujourd'hui, on ne trouve pas encore d'appareils équipés de cette nouvelle technologie sans fil mais de grosses entreprises de la high-tech sont intéressées et travaillent dessus. Keyssa est soutenue par Intel - pour installer cette technologie dans des PC - il y a aussi Samsung qui soutient financièrement l'entreprise, tout comme un ancien de chez Apple, Tony Fadell (un des concepteurs de l'iPod) et puis aussi Foxconn, le géant chinois de l'électronique.

À lire aussi
La 5G doit arriver en France à horizon 2020 Connecté
5G : la France n'est "pas en avance" sur le déploiement, selon les opérateurs

Sur le papier, cette technologie qui promet des débits impressionnants pour échanger les fichiers fait rêver. Si au-delà des tests, elle est fiable, ce sera vraiment pour nous utilisateurs un vrai changement. Son seul petit point faible, c'est qu'elle ne permettrait pas de transférer le même fichier vers deux appareils en même temps. En clair, si vous voulez partager une vidéo avec 2 personnes, vous devrez faire la manip 2 fois. Mais comme elle ne dure que quelques secondes ce n'est pas trop handicapant ! 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants