1 min de lecture Connecté

La 5G "va permettre beaucoup plus de rapidité", affirme Stéphane Richard sur RTL

INVITÉ RTL - Stéphane Richard l'assure, la 5G est une technologie qui "sera beaucoup plus respectueuse de l'environnement".

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Le PDG d'Orange explique sur RTL pourquoi la 5G est une révolution Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Léa Stassinet

Alors que certains viennent à peine de découvrir la 4G, la 5G va bientôt faire son apparition en France. Stéphane Richard, le PDG d'Orange, croit beaucoup en cette nouvelle technologie pour la téléphonie mobile. Invité sur RTL jeudi 16 mai, il en a expliqué les principaux atouts. 

"La 5G va permettre beaucoup plus de rapidité et beaucoup moins de latence. Elle encourage les usagers en temps réel. Par exemple, la voiture connectée a besoin d'établir une connectivité entre les véhicules à la milliseconde et la 5G sera parfaite pour ça. Ou alors, lors d'une opération chirurgicale à distance, vous avez besoin qu'un médecin pilote un petit robot qui va vous opérer, alors vous imaginez bien que la latence doit être la plus faible possible et que la sécurité sur le réseau doit être parfaite", a-t-il affirmé. 

Le PDG du groupe a également assuré que cette nouvelle technologie devrait "être beaucoup plus respectueuse de l'environnement, parce que le numérique consomme beaucoup d'énergie et on doit relever notre niveau d'ambition de ce côté-là". 

Deux entreprises européennes capables de la fournir

Pour lui, ce réseau "conçu pour les objets connectés" doit avoir plusieurs caractéristiques : une connectivité adaptée à ces objets, un prix abordable, une consommation raisonnable et il doit permettre de récupérer toutes les données qui sont générées par les objets connectés.

À lire aussi
Le nouveau Motorola Razr sera vendu au prix de 1.500 dollars Connecté
Motorola ressuscite son mythique Razr avec un premier smartphone pliable à clapet

Concernant la construction de ce réseau, Stéphane Richard a rappelé que "4 ou 5 entreprises dans le monde" en étaient capable, dont deux en Europe : Ericsson et Nokia. Si le PDG d'Europe milite pour favoriser l'entreprise européenne, il s'est dit défavorable "à une exclusion radicale des Chinois" sur ce marché.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Orange Technologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants