1 min de lecture Emmaüs

"Un Français sur 5 est à la peine avec Internet", pointe Jean Dedyer

REPLAY - Le directeur général d'Emmaüs Connect lutte sur une précarité numérique croissante au sein de la population française.

Bénédicte Tassart L'éco 2.0 Bénédicte Tassart iTunes RSS
>
Jean Dedyer : "Cinq millions de personnes cumulent précarité sociale et précarité numérique en France" Crédit Image : Bénédicte Tassart | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et La rédaction numérique de RTL

"Aujourd'hui près d'un Français sur cinq est à la peine dans son usage d'internet au quotidien", s'alarme Jean Dedyer, le directeur général d'Emmaüs Connect. Avec son association, il tente de lutter contre la "double-peine numérique" qui frappe les Français les plus démunis. "Cinq millions de personne cumulent précarité de logement et précarité numérique", souligne le représentant d'Emmaüs qui voit dans c'est isolement un frein à l'emploi.

"Être connecté est chaque jour plus indispensable, y compris pour bénéficier des services de Pôle emploi ou de la CAF", pointe Jean Dedyer. Emmaüs Connect propose donc d'accueillir les personnes en situation de précarité numérique pour diagnostiquer leurs besoins et les équiper avec le matériel approprié. Des moyens de connexion sont aussi fourni aux bénéficiaires de cette démarche grâce au partenariat entre SFR-Numericable et Emmaüs.

Mais le travail de la branche numérique d'Emmaüs consiste aussi dans le simple fait de fournir un peu d'aide et quelques explications aux usagers en délicatesse avec internet et l'informatique. Le programme Emmaüs Connect existe aujourd'hui à Paris et en Île-de-France, à Lyon, Grenoble, Lille et Marseille.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmaüs Précarité Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants