1 min de lecture Propulsé

L'astronaute Thomas Pesquet aimerait "bien aller sur la Lune"

Thomas Pesquet se verrait bien aller sur la Lune, a-t-il déclaré mercredi 19 juin au Salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget. L'astronaute français devrait par ailleurs voler à nouveau sur l'ISS en 2020/2021.

Thomas Pesquet, à Cologne
Thomas Pesquet, à Cologne Crédit : Sophie Joussellin / RTL
AFP et Julien Chabrout

Il voulait déjà partir pour Mars. Cette fois, il vise la Lune. L'astronaute français Thomas Pesquet aimerait "bien aller sur la Lune car c'est vraiment un autre monde", a-t-il déclaré à l'AFP mercredi 19 juin au Salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget, en marge d'un point de presse de l'Agence spatiale européenne (ESA).

"La station spatiale internationale, c'est déjà un peu un autre monde mais cela reste proche. La Lune, c'est complètement dingue, il n'y a pas de vie, c'est complètement différent", a affirmé ce membre du corps européen des astronautes de 41 ans.
    
Les États-Unis affichent l'ambition d'envoyer à nouveau des Américains -dont une femme pour la première fois- sur la Lune dès 2024 et envisagent dans ce but de monter une mini-station spatiale autour de notre satellite naturel. Ensuite, à partir de 2028, les Américains prévoient une installation "durable". 

Vers un nouveau vol de Thomas Pesquet sur l'ISS

L'Agence spatiale européenne (ESA), qui fournit le module de service de la capsule Orion qui doit amener les astronautes en orbite autour de la Lune, espère bien qu'un astronaute européen ira vers la Lune dans cette seconde phase. 

Thomas Pesquet a passé près de six mois dans la Station spatiale internationale, l'ISS, entre novembre 2016 et décembre 2017. Le directeur général de l'ESA, Jan Wörner, a confirmé qu'il avait proposé que Thomas Pesquet vole à nouveau sur l'ISS en 2020/2021. "Le programme scientifique reste à définir", a souligné Thomas Pesquet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Thomas Pesquet Lune
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants