1 min de lecture Propulsé

L'astéroïde "Dieu du chaos" va effleurer la Terre dans dix ans

Le 13 avril 2029, un astéroïde de plus de 300 mètres de large passera à 30.000 kilomètres de la Terre. Une approche rare, a priori inoffensive, qui devrait permettre à la communauté scientifique d'effectuer des observations importantes.

>
Apophis Asteroid and Earth at Closest Approach Crédit Image : AFP |
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Dans un peu moins de dix ans, le "Dieu du chaos" va passer juste au-dessus de nos têtes un vendredi 13. Le 13 avril 2029, l’astéroïde 99942 Apophis, nommé ainsi en référence à la divinité de la mythologie égyptienne du mal, va s’immiscer dans le voisinage de notre planète. Selon les dernières projections de la Nasa, ce monstre céleste de 340 mètres de large devrait passer à moins de 30.000 kilomètres de la Terre. Soit dix fois moins que la distance nous séparant de la Lune. Une rencontre extrêmement rare et, heureusement, a priori inoffensive.

Même si Apophis va frôler la Terre comme peu d’astéroïdes de sa taille avant lui, le risque d’une collision est quasiment exclu. Selon les chercheurs, il a seulement une chance sur 100.000 de pénétrer dans notre atmosphère. Mais la moindre variation de sa trajectoire pourrait avoir des conséquences dévastatrices. En cas d’impact, la vie sur Terre pourrait tout simplement être éradiquée. De nouvelles mesures doivent permettre d’écarter totalement cette probabilité. 

Le passage d’Apophis va plutôt constituer une opportunité unique pour les scientifiques d’approfondir leurs connaissances sur les astéroïdes. "Apophis est un représentant d’environ 2.000 astéroïdes potentiellement dangereux actuellement connus, a indiqué Paul Chodas, directeur du CNEOS, dans un communiqué publié par la Nasa fin avril. En observant Apophis lors de son survol de 2029, nous acquerrons des connaissances scientifiques importantes qui pourraient un jour être utilisées pour la défense planétaire".

Le jour J, l’astéroïde sera visible à l’œil nu. Un point aussi brillant que les étoiles de la Petite Ourse va s’illuminer dans le ciel nocturne au-dessus de l’hémisphère sud puis traverser l’océan Indien, l’Afrique et l’Atlantique en l’espace de quelques heures pour atteindre la côte ouest des États-Unis. Grâce à leurs télescopes optiques, les chercheurs pourront alors observer les détails de sa surface de quelques mètres à peine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Astéroïdes Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants