7 min de lecture Connecté

Apple TV+, News+, Card, Arcade...Ce qu'il faut retenir de la keynote d'Apple

Apple a étoffé son offre de services lors d'une conférence de presse organisée à son siège californien lundi soir en annonçant une plateforme de vidéos en streaming à la Netflix, une offre bancaire, un kiosque de presse et un bouquet de jeux vidéo sur mobile.

Apple a annoncé son service de streaming TV+ à Cupertino le 25 mars 2019
Apple a annoncé son service de streaming TV+ à Cupertino le 25 mars 2019 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est une keynote un peu particulière qui s'est déroulée ce lundi soir en Californie. Une fois n'est pas coutume, aucun produit n'était au programme de la conférence organisée par Apple. Le groupe informatique américain s'était contenté d'expédier plusieurs communiqués de presse pour annoncer ses nouvelles gammes d'iPad, d'iMac et d'AirPods la semaine dernière afin de mieux se concentrer sur les annonces du soir. 

Ce lundi 25 mars à Cupertino à l'Apple Park, il n'a été question que de services avec le lancement de TV+, Card, News+ et Arcade. L'on peut presque parler d'une anti-keynote, tant le contenu du show a parfois été aux antipodes des standards auxquels la marque à la pomme a habitué ses fans, comme lorsqu'un canard géant a investi la scène du Steve Jobs Theater au plus fort du défilé des vedettes hollywoodiennes partenaires du service de streaming lancé par Apple.

Cette conférence marque un virage important dans l'histoire d'Apple. Peut-être le plus important depuis le lancement de l'iPhone, il y a douze ans. Face au déclin des ventes de son smartphone vedette, qui constitue sa première source de revenus, la firme de Cupertino souhaite étoffer son offre de services afin de diversifier l'origine de ses recettes. L'an passé, l'App Store, Apple Music, Apple Pay et le cloud ont rapporté plus de 40 milliards de dollars à Apple. Tim Cook vise 50 milliards de dollars l'an prochain. 

Forte de sa base de 1,4 milliard d'appareils installés, l'entreprise veut accélérer la cadence en s'attaquant à de nouveaux horizons. La vidéo à la demande, d'abord, à travers la plateforme TV+ vouée à concurrencer Netflix à moyen terme, mais aussi les médias, avec le kiosque de presse magazine New+ issu d'Apple News, le jeu mobile, avec le service par abonnement Arcade lié à l'App Store, et enfin la finance, avec le lancement de Card, une offre bancaire reposant sur les fondations d'Apple Pay.

TV+ sera lancé cet automne dans 100 pays

À lire aussi
La Xbox Series Z sera lancée fin 2020 Connecté
VIDEO - Xbox Series X : Microsoft dévoile sa prochaine console de jeu vidéo

La grande affaire du soir était bien évidemment l'arrivée d'Apple en grandes pompes dans le marché très lucratif de la vidéo en ligne. La voila bien enclenchée avec le lancement cet automne de TV+ dont le budget est estimé à plus de deux milliards de dollars. Apple devra se montrer particulièrement convaincant pour séduire le public dans un secteur très encombré où Netfilx, Amazon et Hulu s'attendent déjà à batailler avec Disney et Warner dans les prochains mois.

Très peu de détails ont été donnés sur son fonctionnement pour l'instant. On sait juste que TV+ sera lancé cet automne dans plus de 100 pays et donnera accès, sans publicité, et hors-connexion, à des programmes exclusifs pilotés par Apple et des pointures du milieu. Le prix n'a pas été évoqué. Lundi soir, Apple s'est surtout contenté de mettre en avant les stars hollywoodiennes embarquées dans le projet sans diffuser de bande-annonce. 

Apple a annoncé son service de streaming TV+ à Cupertino le 25 mars 2019a
Apple a annoncé son service de streaming TV+ à Cupertino le 25 mars 2019a Crédit : AFP

Steven Spielberg, Reese Witherspoon et Jenifer Aniston sont les premiers à être venus sur scène pour évoquer leur collaboration avec Apple. Le réalisateur est aux manettes de l'adaptation de la série culte des années 80, Amazing Stories, et les deux actrices au casting d'une série sur les coulisses des shows télévisés américains au côté de Steve Carell. Jason Momoa et Alfre Woodard sont venus présenter la série futuriste See, puis JJ Abrams et Sara Bareilles la série Little voices. Oprah Winfrey a ponctué ce défilé cinq étoiles en annonçant deux documentaires à venir.

L'application TV veut rassembler tous les programmes

Avant TV+, Apple a confirmé la montée en puissance de son application TV. Le service entend proposer un accès centralisé à un vaste catalogue de contenus dans une interface simplifiée comparable à celle de Netflix accessible sur iPhone, iPad, Apple TV, Mac et téléviseurs connectés. Apple TV permettra de souscrire des abonnements à des services tiers à l'unité directement depuis l'application sans avoir à payer pour un bouquet complet.

L'application TV s'ouvre à de nouveaux fournisseurs de contenus pour élargir son catalogue
L'application TV s'ouvre à de nouveaux fournisseurs de contenus pour élargir son catalogue Crédit : AFP

De nouveaux partenaires ont été annoncés pour l'occasion. Les chaînes de télévision payantes HBO, CBS, Showtime et Starz viennent s'ajouter aux services de vidéo à la demande Amazon Prime, Hulu, aux offres de Canal+ et à la location ou à l'achat de films et séries sur iTunes. L'application permettra aussi d'accéder aux programmes hors-ligne et fournira des recommandations basées sur les centres d'intérêts et les abonnements de l'utilisateur. Apple promet que toutes les actions pourront être effectuées depuis l'application et qu'aucune publicité ne sera affichée.

La nouvelle version d'Apple TV sera disponible en mai dans une centaine de pays pour les appareils Apple et cet automne sur les télévisions connectées Samsung, LG et Sony, comme annoncé en marge du CES en début d'année, mais aussi sur les boîtiers de télévision d'Amazon et de Roku.

Arcade, un bouquet de jeux vidéo mobiles dans l'App Store

Alors que Google aspire à faire entrer le jeu vidéo dans une nouvelle ère entièrement dématérialisée à travers sa plateforme de cloud gaming, Apple est déterminé à poursuivre son ascension dans le jeu sur mobile. Avec déjà un milliard d'utilisateurs ayant téléchargé au moins un jeu sur l'App Store à ce jour, le groupe entend bien passer la seconde en lançant Apple Arcade, un service de jeu par abonnement qui permettra de télécharger et de jouer à plus de 100 titres exclusifs sur iPhone, iPad, Mac et Apple TV en illimité sans annonces, ni suivi publicitaire. 

Apple Arcade mettra en avant des jeux payants non-violents sans achats intégrés (les fameux jeux "free to play" gratuits avec des options payantes) et qui ne nécessitent pas de connexion à Internet. Certains fonctionneront avec un contrôleur de jeu et il sera possible de reprendre une partie là où on l'a laissée sur un autre appareil Apple.

Apple lance Apple Arcade, un service de jeu mobile par abonnement
Apple lance Apple Arcade, un service de jeu mobile par abonnement Crédit : AFP

Le catalogue n'a pas encore été précisé. Apple a simplement annoncé des collaborations avec les créateurs Hironobu Sakaguchi, Ken Wong, Will Wright et des dizaines d’autres ainsi que des jeux conçus avec Annapurna Interactive, Bossa Studios, Cartoon Network, Finji, Giant Squid, Klei Entertainment, Konami, LEGO, Mistwalker Corporation, SEGA, Snowman ou encore ustwo. Apple Arcade sera disponible cet automne dans 150 pays sous la forme d'un onglet dans l'App Store. Les tarifs n'ont pas été annoncés pour l'instant.

Card, une carte virtuelle sans frais pour attaquer les banques

Fort du succès d'Apple Pay, qui permet de payer directement depuis son iPhone ou son Apple Watch via la technologie sans contact NFC, le groupe américain a intensifié son offensive dans le secteur bancaire en lançant Apple Card, une carte de crédit numérique reliée à l'application Wallet, utilisable dans le monde entier, qui n'a pas besoin d'être enregistrée auprès d'une banque partenaire.

Apple approfondit son offensive dans le secteur bancaire
Apple approfondit son offensive dans le secteur bancaire Crédit : AFP

Avec Card, Apple se lance à l'assaut des fintechs. À la manière des néo-banques, Apple Card propose une offre sans frais avec des intéressements et des fonctionnalités pour gérer ses dépenses intelligemment sur l'iPhone. Cette dernière permettra par exemple de classer ses dépenses par catégorie ou par localisation, un contact direct avec le service client par SMS et de solliciter facilement des remboursements. Une carte physique sera aussi proposée (moyennant une facturation dont le tarif n'a pas été communiqué) sans numéro, ni date d'expiration, ni signature. Toutes les informations seront stockées dans l'iPhone.

Pour accompagner le lancement, Apple a annoncé la mise en place d'un programme de fidélité quotidien "Daily Cash" qui permettra de recevoir 2% de remise immédiate sur les achats effectués avec l'Apple Card, et 3% s'ils sont effectués au sein d'un Apple Store. Le groupe a aussi mis l'accent sur les garanties du service en matière de sécurité. Comme le propose déjà Apple Pay, une empreinte numérique est associée à chaque paiement pour ne pas exposer celui de la carte bancaire. Les achats sont ensuite authentifiés via Touch ID ou Face ID. Apple s'est associé à Goldman Sachs et Mastercard pour concevoir Apple Card. Le service sera lancé cet été aux États-Unis. On ignore quand il le sera en France.

News+, un Netflix de la presse magazine

La première annonce de la soirée concernait le lancement d'un kiosque de presse au sein de l'application Apple News. En France, Apple News n'est qu'un widget qui propose une sélection aléatoire de quatre articles aux propriétaires d'iPhone et d'iPad. Mais aux États-Unis, il s'agit d'une véritable application qui met en avant des informations de sources considérées comme fiables sélectionnées par des équipes de curateurs humains. 

Apple lance Apple News+, un kiosque de presse magazine intégré à Apple News
Apple lance Apple News+, un kiosque de presse magazine intégré à Apple News Crédit : AFP

Quelques mois après avoir racheté le kiosque numérique américain Texture, Apple va donc lancer son propre service d'abonnement à la presse dans Apple News. À la manière des offres SFR Presse ou LeKiosk en France, News+ donnera accès à plus de 300 titres issus de diverses thématiques (mode, actualité, voyage, sport, féminin, etc.) moyennant un abonnement à 9,99 dollars par mois. Des titres forts comme Vogue, The New Yorker, Rolling Stone, Wired, Esquire Sports Illustrated, le Wall Street Journal ou National Geographic sont mis en avant par Apple qui promet une lecture fluide idéale pour le long-format.

Il sera possible de naviguer de magazine en magazine ou d'accéder à des sélections d'articles mis en avant par une équipe de curateurs humains en fonction des centres d'intérêt des utilisateurs. Apple promet que le service n'autorisera pas le tracking publicitaire et qu'il fonctionnera sans publicité. News+ est lancé dans un premier temps aux États-Unis, au Canada (en français) et au Royaume-Uni au prix de 9,99 dollars par mois avec un mois d'essai gratuit. Il sera possible de partager son compte avec les autres membres de sa famille gratuitement. Le service sera proposé en français au Canada mais il n'est pas encore disponible pour la France.

Les éditeurs de presse américain, notamment les quotidiens, ont bataillé avec Apple les semaines précédant le lancement au sujet des conditions financières du service. Selon la presse américaine, celles-ci sont particulièrement avantageuses pour Apple qui garderait pour lui la moitié des revenus issus des abonnements. Le reste étant réparti entre les différents titres en fonction du temps passé sur chacun par les abonnés. Un partage bien plus défavorable que sur l'App Store où Apple ne prélève "que" 30% des revenus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Apple Séries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants