1 min de lecture Propulsé

Kepler découvre une planète d'une taille inhabituelle susceptible d'abriter de l'eau

Les signaux récoltés par le télescope Kepler, hors-service depuis cet automne après neuf ans de bons et loyaux services, recèlent encore des découvertes prometteuses.

Représentation de l'exoplanète K2-288Bb
Représentation de l'exoplanète K2-288Bb Crédit : Nasa
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Kepler n'a pas dit son dernier mot. Remplacé par le satellite d'observation Tess cet automne, le prolifique chasseur d'exoplanètes a rendu l'âme après un long voyage de neuf ans autour du Soleil et des centaines de milliers d'étoiles contemplées. Mais l'immense base de données tirée de ses observations recèle encore des découvertes prometteuses pour la recherche de vie extraterrestre.

Les signaux récoltés par le télescope depuis 2009 sont analysés par des scientifiques de tous bords dans le cadre du projet participatif Exoplanet Explorers. L'initiative a permis de mettre au jour récemment une planète deux fois plus grosse que la Terre et susceptible d'abriter de l'eau à sa surface.

Repérée entre 2014 et 2018 dans le cadre de la mission K2 de Kepler, K2-288Bb est une exoplanète en orbite autour de deux petites étoiles au sein du système solaire K2/288, localisé à 226 années-lumière de la Terre. Elle est située dans la zone habitable de son étoile, ce qui rend la présence d'eau à sa surface envisageable, et tourne autour d'elle en un peu plus d'un mois.

À lire aussi
Une éclipse totale de Lune à Devoluy, dans les Hautes-Alpes, le 27 juillet 2018 Propulsé
Éclipse totale de Lune : à quelle heure lever les yeux au ciel lundi 21 janvier ?

Une taille inhabituelle

K2-288Bb mesure le double de la Terre et est deux fois plus petite que Neptune, un gabarit atypique pour une planète extrasolaire. Cela la place dans le fossé de Fulton. La plupart des exoplanètes découvertes jusqu'ici ont une taille légèrement supérieure à celle de la Terre ou légèrement inférieure à celle de Neptune, quatre fois plus grande que notre planète. Très peu mesurent entre 1,5 et 2 fois la taille de la Terre.

Il est difficile de les classer parmi les super-Terre rocheuses ou les mini-Neptunes gazeuses et tout aussi compliqué de déterminer si leur surface est solide comme celle de la Terre. En cas de poursuite des observations, ce nouveau monde pourrait "fournir une étude de cas de l'évolution planétaire dans cette gamme de taille", a souligné la Nasa.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace NASA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796174353
Kepler découvre une planète d'une taille inhabituelle susceptible d'abriter de l'eau
Kepler découvre une planète d'une taille inhabituelle susceptible d'abriter de l'eau
Les signaux récoltés par le télescope Kepler, hors-service depuis cet automne après neuf ans de bons et loyaux services, recèlent encore des découvertes prometteuses.
https://www.rtl.fr/actu/futur/kepler-decouvre-k2-288bb-une-planete-d-une-taille-inhabituelle-susceptible-d-abriter-de-l-eau-7796174353
2019-01-09 14:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_0GY_ya1w7l7InbOoSnWug/330v220-2/online/image/2019/0109/7796176079_representation-de-l-exoplanete-k2-288bb.jpg