1 min de lecture Apple

Jony Ive, le designer de l'iMac et l'iPhone, quitte Apple

Jony Ive va fonder son propre cabinet de création. Apple poursuivra sa collaboration avec lui en devenant un client de sa nouvelle entreprise.

À gauche Jony Ive le designer de l'iPhone d'Aplle
À gauche Jony Ive le designer de l'iPhone d'Aplle Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le célèbre designer historique d'Apple, Jony Ive, qui a conçu notamment l'iMac et l'iPhone, quitte l'entreprise pour monter son propre cabinet. Il continuera de collaborer avec la marque à la pomme qu'il comptera parmi ses clients, a annoncé Apple jeudi 27 juin. 

"Apple continuera à bénéficier des talents de Jony en travaillant directement avec lui sur des projets exclusifs",  a indiqué Tim Cook, patron d'Apple, se disant "impatient" de continuer à travailler avec lui via sa nouvelle entreprise. "Jony est une figure singulière dans le monde du design et son rôle dans la renaissance d'Apple est gigantesque, depuis le révolutionnaire iMac en 1998 à l'iPhone" en 2007 ou encore le nouveau siège du groupe en Californie, a-t-il ajouté. 

Sir Jony Ive 52 ans, anobli par la reine d'Angleterre il y a quelques années, a su faire vivre les exigences nées de l'imagination de Steve Jobs, le mythique patron-fondateur d'Apple. Il a fait renaître le groupe en concevant l'iMac, l'ordinateur de bureau à la coque arrondie et translucide. Il réitérera l'exploit en créant l'iPhone. Au fil du temps, il est devenu l'un des plus célèbres designers industriels au monde. Son départ comme employé du groupe coïncide avec un moment historique pour Apple, qui souhaite miser désormais davantage sur les services.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Apple Iphone Design
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants