1 min de lecture Connecté

Jetson, le laser qui nous identifie grâce à nos battements de cœur

L'armée américaine a mis au point un laser qui permet d'identifier des personnes grâce à leurs battements de coeur.

carte-electronique - progres On n'arrête pas le progrès Sophie Joussellin iTunes RSS
>
Jetson, le laser qui nous identifie grâce à nos battements de cœur Crédit Image : Engadget.com | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Jetson, ce tout nouveau laser infrarouge peut nous reconnaître grâce à nos battements de cœur, même à travers nos vêtements... enfin une chemise ou un t-shirt, à la rigueur une veste... mais pour l'instant pas à travers une grosse doudoune d'hiver ! 

Comme on a chacun nos empreintes de doigts, notre propre iris de l’œil, on a notre propre signature cardiaque. Elle est déterminée par la forme, la taille, la position, le rythme de notre cœur et toutes ces données varient en fonction de la personne. L'avantage par rapport aux autres données biométriques comme le doigt, l’œil, la forme du visage, cette innovation fonctionne à distance, jusqu'à 200 mètres. Et ni l'accélération, ni le ralentissement des battements du cœur ne changent notre signature cardiaque. Un des chercheurs qui travaillent sur le sujet estime que la précision atteint aujourd'hui 95%.

Le Jetson est en phase de test et le principal obstacle à son fonctionnement pour le moment est que la mesure prend une bonne trentaine de secondes, sur une personne immobile. En plus, pour que le système soit vraiment opérationnel, il faudrait constituer une base de données. Elle stockerait les signatures cardiaques de chacun pour qu'on puisse comparer une mesure avec celles qu'on a en stock et ainsi identifier une personne. L'armée américaine collecte régulièrement des données biométriques en Irak et Afghanistan et pourrait y ajouter la signature cardiaque mais il y a des étapes sur la protection des données à franchir avant d'en arriver à la constitution d'une telle base de données.

D'après les concepteurs, le Jetson pourrait également permettre d'identifier à la volée dans un service d'urgence les personnes ayant des problèmes cardiaques. Au même titre que nos empreintes digitales ou notre Iris, la signature cardiaque pourrait aussi servir à déverrouiller des portes ou servir de mot de passe. il y a déjà eu des expérimentations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Innovation Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants