2 min de lecture Réseaux sociaux

Jérôme Jarre, la star de Vine, refuse un million de dollars

CLICS À LA UNE - La star de Vine rejette en vidéo une petite fortune, des zombies interdits de marche dans Lille et une appli pour se faire payer ses photos

micro générique Clics à la une La rédaction de RTL
>
Jérôme Jarre, la star de Vine, refuse un million de dollars Crédit Image : Jérôme Jarre / Instagram | Crédit Média : Aymeric Parthonnaud | Date :
La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Jérôme Jarre est la star du réseau social Vine. Vine, c'est cette application sur laquelle vous pouvez trouver des petites vidéos de 6 secondes qui tournent en boucle. En général, les vidéos les plus populaires sont les vidéos humoristiques et Jérôme Jarre est le roi de ce genre, avec son large sourire étincelant, ses folles idées et son accent français très prononcé... Car il n'a pas explosé en France mais aux États-Unis.

Quelques chiffres, vous allez voir c'est important. Sur l'application Vine, il compte 7.5 millions d'abonnés. Et ses petites vidéos ont été vues plus de 860 millions de fois. Il compte 850.000 abonnés sur Twitter et presque autant sur la plateforme de vidéo Youtube. 

Une telle popularité attire les entreprises. Jérôme Jarre a reçu une offre "qu'il ne pouvait pas refuser" d'une importante agence publicitaire américaine. Et il a filmé l'entretien. Le deal : rester un an à New York contre un million de dollar.

>
MY FIRST MILLION DOLLARS

Et qu'est ce qu'il a fait ? Il s'est levé de sa chaise et il a expliqué qu'il ne se sentait pas très à l'aise avec ce contrat. Et il est parti… en laissant le chèque d'un million de dollars derrière.Cette vidéo et son attitude ne devrait faire que renforcer sa popularité, même si certains ne sont pas tendres dans les commentaires. La vidéo a déjà été regardée près de 900.000 fois.

La Zombie Walk de Lille interdite

À lire aussi
Vingt-six pays et géants d'Internet ont rallié mercredi "l'appel de Christchurch" contre les contenus en ligne "terroristes et extrémistes violents" Connecté
Christchurch, Tech for good : la France au centre des débats sur la régulation du Web

C'est un événement d'ampleur qui vient d'être annulé dans la ville de Martine Aubry : la Zombie Walk. La Zombie Walk c'est une sorte d'immense déambulation dans les rues d'une ville déguisée en mort-vivants. On porte ses plus beaux haillons. On se barbouille le visage de faux sang et de maquillage imitant la chair en putréfaction. Et on marche très lentement en effrayant les passants.

La mairie de Lille s'est opposée à la tenue de cette Zombie Walk. La raison officielle c'est que ce rassemblement intervient un jour férié et que des touristes sont attendus. La mairie ne voudrait pas effrayer les enfants ou entacher l'image de la ville.

Sur leur compte Facebook, les organisateurs eux se résignent et évoque le climat actuels, avec les clowns violents, ou encore la hausse du niveau de la vigilance Vigipirate suite aux derniers attentats dans le monde.
Sur les réseaux sociaux c'est la déception qui l'emporte. Même l'avocat le plus célèbre de Twitter, Maître Eolas, suppliait les organisateurs de la Zombie Walk de saisir le tribunal administratif de l'interdiction de cette manifestation ce matin.

EyeEm, l'application qui concurrence Instagram

Cette appli et le réseau social qui y est lié pourrait bien vous faire gagner de l'argent. L'application s'appelle Eye (comme œil en anglais) Em, mais il faut prononcer "I am" comme "Je suis". Il s'agit d'une application pour prendre des photos, un peu comme Instagram.

L'appli compte 10 millions d'utilisateur, encore 15 fois moins qu'Instagram et ses filtres vintage, mais EyeEm vient de se rapprocher de l'immense banque de photo "Getty Image" afin de monétiser vos photos. 
En résumé, si vous acceptez que telle ou telle image soit reprise par Getty, vous pourrez toucher de l'argent directement (enfin pas tout l'argent, l'application EyeEm recevra la 50% des revenus). On ne sait pas encore comment les sommes seront déterminées et si des gens pourront devenir des photographes à plein temps, mais l'application allemande connait un succès fulgurant en Europe et tout particulièrement en France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Vine Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants