4 min de lecture High-tech

iPhone SE : faut-il craquer pour le dernier smartphone d'Apple ?

TEST - L'iPhone SE est suffisamment puissant pour convenir aux usages multimédias les plus répandus et les plus exigeants tout en étant suffisamment compact pour tenir dans une seule main.

L'iPhone SE proposé en quatre coloris à sa sortie
L'iPhone SE proposé en quatre coloris à sa sortie Crédit : AFp
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

À compter de ce jeudi 31 mars, les utilisateurs peuvent désormais choisir entre trois iPhone aux fonctions proches qui se démarquent essentiellement par leur taille : l'iPhone SE, l'iPhone 6s et l'iPhone 6s Plus. Anticipant un recul des ventes de l'iPhone au premier trimestre de l'année 2016, Apple enrichit sa gamme en ciblant une clientèle plus jeune désireuse de disposer d'un téléphone performant sans pour autant s'encombrer d'un appareil grand format et dépenser une fortune.

L'iPhone SE renoue en effet avec l'écran 4 pouces abandonné par la firme de Cupertino depuis l'iPhone 5s et intègre la plupart des fonctions dernier cri de la dernière génération d'iPhone. Le tout à un prix inférieur à 500 euros, du jamais-vu dans l'histoire de la marque à la pomme. Faut-il se laisser tenter par ce compromis séduisant sur le papier ?

Du neuf avec du vieux ?

Même taille, même design, même prise en main, même légèreté (113 grammes)... L'iPhone SE ressemble comme deux gouttes d'eau à l'iPhone 5s et donne au premier abord le sentiment de faire un bond de deux ans et demi en arrière. Il reprend quasiment trait pour trait l'esthétique de son aîné et affiche le même écran de 4 pouces, loin des dimensions des phablettes (5 ou 5,5 pouces) érigées en nouveau standard du marché par des consommateurs toujours plus friands de contenus multimédias. 

À lire aussi
La mise à jour iOS 12 doit accélérer les iPhone ralentis par iOS 11 How To
iOS 12 est disponible lundi, comment installer la mise à jour sur son iPhone ?

La ressemblance entre les deux iPhone est aussi alimentée par son châssis en aluminium, ses bandes blanches ou noires qui fendent la face arrière de sa coque, ses boutons ronds et ses contours anguleux. Mais à y regarder de plus près, on finit par remarquer quelques différences. Les bords du téléphone sont plus mat et ciselés, le logo Apple est assorti aux quatre coloris (argent, gris sidéral, or et or rose) dans lequel est décliné l'appareil, tout comme le cercle qui entoure le bouton principal situé sous l'écran. 

Que fait-il aussi bien que l'iPhone 6s ?

En terme de performances, l'iPhone SE est bien plus qu'un iPhone 5. Il reprend l'essentiel des fonctions et des technologies de l'iPhone 6s dans un format plus compact. Contrairement aux deux dernières générations d'iPhone, il tient dans la poche sans gêner la démarche ni la silhouette et se manipule aisément à une main. Logiquement, il abandonne la fonction qui permettait d'abaisser le haut de l'écran de moitié en tapotant à deux reprises sur le bouton home depuis l'iPhone 6.

L'iPhone SE intègre les fonctions de l'iPhone 6s dans un appareil au format de l'iPhone 5
L'iPhone SE intègre les fonctions de l'iPhone 6s dans un appareil au format de l'iPhone 5

Sa puissance est quasiment identique à celle de l'iPhone 6s puisqu'il embarque la même puce A9 et le même coprocesseur de mouvement M9, qui permet de gérer plusieurs tâches simultanément et de suivre son activité physique via différents capteurs. Les applications se lancent aussi rapidement, les animations se jouent avec la même fluidité et les jeux gourmands en ressources tournent sans ralentissement notable malgré une légère surchauffe à l'arrière du téléphone.

L'appareil photo arrière de 12 mégapixels est aussi rapide et réactif que celui de l'iPhone 6s. Il intègre les mêmes avancées logicielles (mise au point accélérée, enregistrement en 4K, panoramas jusqu'à 6,3 mégapixels, slow motion 1080p à 120 images par seconde et en 720p à 240 i/s et Live Photos) et ne dépasse pas de la silhouette du téléphone. L'iPhone SE est aussi le premier iPhone à bénéficier de la fonction Night Shift qui adoucit la luminosité de l'écran en privilégiant les couleurs chaudes pour réduire la fatigue des yeux avant le sommeil.

Quelles fonctions ont été sacrifiées ?

Vendu 260 euros de moins, l'iPhone SE est naturellement délesté de quelques fonctions de l'iPhone 6s. Il n'est disponible que dans les versions 16 et 64 Go de stockage et son écran ne bénéficie pas de la technologie 3D Touch, qui donne accès à des menus rapides en maintenant la pression sur les icônes des applications compatibles.

Le bouton Home bénéficie de la première génération du capteur d'empreintes digitales Touch ID, qui a défrayé la chronique ces dernières semaines, qui s'avère un peu moins réactive que celle de l'iPhone 6s. Le capteur photo frontal de 1,2 mégapixels est le même que celui de l'iPhone 6 mais se situe en retrait de celui qui équipe l'iPhone 6s avec 5 mégapixels et triple flash. 

Apple a dévoilé le SE, un iPhone plus petit et moins cher
Apple a dévoilé le SE, un iPhone plus petit et moins cher Crédit : SIPA / Marcio Jose Sanchez

Enfin, l'iPhone SE ne bénéficie pas de l'écran Retina HD de son prédécesseur et offre un affichage légèrement moins contrasté.

À qui s'adresse-t-il ?

Au regard des dogmes du marché, l'iPhone SE est une petite révolution. Il est suffisamment puissant pour convenir aux usages multimédias les plus répandus et les plus exigeants tout en étant suffisamment compact pour tenir dans une seule main. Le tout avec un appareil photo et un traitement logiciel de l'image dans la moyenne haute du marché. Fort de ces atouts, il se retrouve sans réelle concurrence frontale. Il dépasse par exemple techniquement le Xperia Z5 Compact (4,6 pouces) vendu 499 euros.

Fort de ces atouts, l'iPhone SE s'adresse tout naturellement aux propriétaires d'iPhone 5, 5s (dont les coques sont compatibles) ou 5c qui n'ont pas encore renouvelé leur appareil et plus largement aux consommateurs qui ne sont pas convaincus par les grandes diagonales d'écran. En revanche, les propriétaires de smartphones très haut de gamme (iPhone 6, 6s, Galaxy S6, S7, HTC One A9, etc.) séduits par la lecture et le visionnage de vidéos sur grand écran n'y trouveront pas forcément un intérêt.

L'iPhone SE est proposé à 489 euros avec 16 Go de stockage et à 589 euros avec 64 Go. Il est disponible en argent, gris sidéral, or et or rose à partir du 31 mars. Les opérateurs français ont déjà dégainé leurs offres. Vous pouvez consulter notre comparatif pour découvrir qui le propose au tarif le plus avantageux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Apple Iphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782609615
iPhone SE : faut-il craquer pour le dernier smartphone d'Apple ?
iPhone SE : faut-il craquer pour le dernier smartphone d'Apple ?
TEST - L'iPhone SE est suffisamment puissant pour convenir aux usages multimédias les plus répandus et les plus exigeants tout en étant suffisamment compact pour tenir dans une seule main.
https://www.rtl.fr/actu/futur/iphone-se-faut-il-craquer-pour-le-dernier-smartphone-d-apple-7782609615
2016-03-31 06:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NST5iHBqY4HDLKXzMso8mg/330v220-2/online/image/2016/0321/7782474424_l-iphone-se-est-propose-en-quatre-coloris.jpg