5 min de lecture Connecté

iPhone 11 : design, nouveautés, prix...Portrait-robot du futur smartphone d'Apple

ÉCLAIRAGE - À quelques jours de la keynote de rentrée d'Apple, les contours de la nouvelle génération de l'iPhone ne font plus beaucoup de mystères.

L'iPhone Xs, présenté le 12 septembre lors de la Keynote d'Apple à Cupertino
L'iPhone Xs, présenté le 12 septembre lors de la Keynote d'Apple à Cupertino
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est désormais officiel. La conférence de rentrée d'Apple aura lieu mardi 10 septembre à Cupertino. Le groupe informatique américain a confirmé l'information jeudi 29 août en adressant les invitations à la presse. L'événement aura lieu au Steve Jobs Theater de Cupertino au campus de l'entreprise à l'Apple Park pour la troisième année consécutive.

Comme chaque année, Apple devrait consacrer l'essentiel de la keynote à la présentation des nouveaux iPhone. En perte de vitesse sur le marché du mobile, la firme de Cupertino devra proposer des modèles plus ambitieux pour reprendre des parts de marché à Samsung et aux marques chinoises qui lui opposent une concurrence de plus en plus rude.

À quelques jours de la conférence, les contours de cette nouvelle génération d'iPhone ne font plus beaucoup de mystères. Les nombreux rapports distillés dans la presse spécialisée par les analystes de l'univers d'Apple permettent d'esquisser les grandes lignes du prochain produit phare du groupe à la pomme.

A priori, l'iPhone ne devrait pas faire la révolution cette année. Mais Apple semble déterminé à rattraper le retard accumulé par certaines fonctionnalités de son fameux smartphone, notamment en matière de photographie.

Le nom : iPhone 11 ou fin de la numérotation ?

À lire aussi
Google veut rivaliser avec les meilleurs smartphones haut de gamme avec le Pixel 4 Connecté
Le dernier smartphone de Google a un gros problème de sécurité

Selon les dernières rumeurs, la gamme 2019 s'articulera toujours autour d'un trio de smartphones avec un modèle d'entrée de gamme à écran LCD plus accessible, le successeur de l'iPhone XR, et deux modèles premium dotés d'un écran Oled, les héritiers des iPhone XS et XS Max. Selon le quotidien Digitimes, il faudra patienter jusqu'en 2020 pour que toute la gamme passe à l'Oled.

La question de leur appellation fait débat. Si Apple poursuit dans ses standards, la keynote devrait marquer l'avènement de l'iPhone 11, qui désignerait le descendant de l'actuel iPhone XR, et des iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max, qui succéderaient aux iPhone XS. 

Certaines sources misent à l'inverse sur un abandon de la numérotation afin de mettre un frein à la multiplication des appellations et s'épargner un éventuel et fastidieux iPhone 11 Pro Max. Le firme pourrait ainsi faire le choix de davantage de sobriété en appelant les nouveaux modèles iPhone et iPhone Pro comme elle l'a déjà fait pour l'iPad et l'iPad Pro afin de gagner en clarté dans ses gammes de produits.

Design : l'encoche toujours en vigueur

Du classique, toujours du classique. Les nouveaux iPhone ne devraient pas marquer de rupture avec leurs prédécesseurs. L'écran à encoche en vigueur depuis 2017 et le lancement de l'iPhone X devrait toujours être de la partie même si l'industrie est désormais passée à autre chose avec des écrans quasiment dénués d'artifices.

Les trois modèles devraient également conserver leurs dimensions. L'iPhone 11 disposerait d'un écran LCD de 6,1 pouces, l'iPhone 11 Pro d'un écran Oled de 5,8 pouces et l'iPhone 11 Pro Max d'un écran Oled de 6,5 pouces

En revanche, Apple devrait apporter certaines modifications au boîtier de ses téléphones. Le dos des nouveaux iPhone troquerait son aspect brillant pour un revêtement plus mat et moins glissant. De nouvelles couleurs devraient aussi être proposées pour le successeur de l'iPhone XR, comme le suggère l'invitation envoyée aux médias.

Apple présentera l'iPhone 11 le 10 septembre à Cupertino
Apple présentera l'iPhone 11 le 10 septembre à Cupertino Crédit : Apple

Appareil photo : enfin du nouveau

La grande nouveauté du cru 2019 de l'iPhone devrait être l'arrivée d'un troisième capteur photo à l'arrière des modèles à écran Oled et d'un second objectif au dos du modèle à écran LCD. La photo est le domaine dans lequel l'iPhone souffre le plus de la concurrence face au mode nuit proposé par les derniers smartphones de Samsung, Google et Huawei et au zoom phénoménal du dernier Huawei P30 Pro.

L'objectif supplémentaire des deux modèles haut de gamme sera intégré dans un carré. Il devrait vraisemblablement s'agir d'une optique ultra grand-angle pour offrir un champ de vision plus large aux utilisateurs et coller à la tendance des autres smartphones haut de gamme actuels. Le successeur de l'iPhone XR, le probable iPhone 11, gagnerait quant à lui un téléobjectif en plus du capteur principal 12 Mpx. 

Une maquette récupérée par le Youtubeur Marques Brownlee montre à quoi pourrait ressembler l'iPhone 11
Une maquette récupérée par le Youtubeur Marques Brownlee montre à quoi pourrait ressembler l'iPhone 11 Crédit : Marques Brownlee

Apple aurait aussi conçu une fonctionnalité permettant de recadrer une photo a posteriori en zoomant ou dézoomant dans une photo déjà capturée en jouant sur les différents angles pris par les objectifs de l'appareil photo. Apple est aussi attendu sur l'amélioration des photos prises par l'iPhone en basse lumière où Google, Huawei et Samsung font désormais des merveilles. En vidéo, la caméra à selfie devrait permettre l'enregistrement de vidéo ralenties à 120 images par seconde. La presse américaine annonce des fonctionnalités dignes de caméras professionnelles.

Autonomie : charge rapide et charge sans-fil inversée

L'autre axe d'amélioration de l'iPhone est l'autonomie. Apple utilise aujourd'hui des batteries dont la capacité est inférieure à celles de ses concurrents et compense avec sa maîtrise logicielle. L'autonomie de l'iPhone apparaît cependant trop limitée par rapport aux meilleurs smartphones Android pour un certain nombre d'utilisateurs. Cela pourrait changer. Selon l'analyste Ming-chi Kuo, les prochains iPhone devraient disposer de batteries 20 à 25% plus généreuses

Apple devrait aussi lancer une fonctionnalité de charge inversée permettant aux iPhone de recharger des AirPods par induction en les posant sur leur dos, comme le font déjà plusieurs smartphones Android. Apple pourrait aussi proposer un chargeur rapide 18W dans la boîte de ses futurs smartphones.

Logiciel : place à la puce Apple A13 et iOS 13

les trois iPhone lancés cette automne profiteront des améliorations de la puce Apple A13 développée par les équipes d'Apple dont les performances et la consommation énergétique s'améliorent chaque année permettant à l'iPhone de traiter des tâches de plus en plus exigeantes.

Les nouveaux iPhone bénéficieront aussi des nouvelles fonctionnalités logicielles d'iOS 13, comme le mode sombre et la nouvelle présentation des photos. Tous les modèles proposeront un nouveau type d'interactions "Taptic engine" qui devraient améliorer les raccourcis optiques proposés lors d'un appui prolongé sur l'écran d'un iPhone et remplacer les fonctions liées à 3D Touch.

Face ID plus intelligent

Si Apple reste fidèle à l'encoche, c'est qu'elle est la condition nécessaire à l'intégration des différents capteurs permettant de faire fonctionner Face ID, le dispositif d'authentification par reconnaissance faciale mobile le plus efficace et le plus sécurisé du marché. Le système devrait s'améliorer cette année avec la prise en compte des visages lorsque l'iPhone est tenu à l'horizontale ou poser sur une table. 

Pour le reste, Apple ne devrait pas abandonner le port Lightning cette année, malgré les nombreuses rumeurs annonçant un passage à l'USB-C, comme ce fut le cas pour les Mac et l'iPad Pro ces derniers mois. La marque à la pomme patienterait également jusqu'à 2020 pour doter ses téléphones d'une compatibilité avec les nouveaux réseaux mobiles 5G.

Prix : pas de baisse en vue

En proie à une baisse des ventes de l'iPhone depuis plusieurs trimestres et pris en étau dans la guerre commerciale que se livrent la Chine et les États-Unis, Apple ne devrait pas être incité à baisser le prix de son produit vedette cette année. Selon un rapport de JP Morgan recueilli par Business Insider, le groupe aurait réussi à réduire le coût de fabricant de son nouveau téléphone de 12% par rapport à son prédécesseur. Mais cette baisse ne serait pas répercutée sur les tarifs proposés au public. Selon Forbes, l'éventail devrait toujours être compris entre 900 et 1.600 euros selon les modèles et les configurations. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Apple Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants