1 min de lecture IPhone

iOS 8 : Apple n'aura pas accès à nos mots de passe

Dans le cadre du lancement de son nouveau système d'exploitation iOS 8, Apple annonce qu'il renforce la sécurité encadrant les données personnelles des utilisateurs d'iPhone et d'iPad.

Avec sa nouvelle version de son système d'exploitation iOS 8, Apple n'aura pas accès aux mots de passe de ses utilisateurs d'iPhone et d'iPad (image d'illustration).
Avec sa nouvelle version de son système d'exploitation iOS 8, Apple n'aura pas accès aux mots de passe de ses utilisateurs d'iPhone et d'iPad (image d'illustration). Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Apple a renforcé la sécurité sur ses appareils dans le cadre du lancement de la nouvelle version de son système d'exploitation iOS 8 pour éviter d'avoir à livrer à des gouvernements les données personnelles de ses utilisateurs.

La firme à la pomme affirme dans les conditions d'utilisation de l'iOS 8 qu'elle n'aura pas accès aux mots de passe des utilisateurs de ses appareils iPhone et iPad. "Vos données personnelles tels que des photos, des messages écrits (et même des pièces jointes), le courrier électronique, vos contacts, l'historique des appels, votre contenu iTunes, des notes et autres alertes sont protégés par votre code", écrit Apple.

Au passage, la compagnie en profite pour tacler ses rivaux : "Contrairement à nos concurrents, Apple ne peut contourner votre code (...). En conséquence, il ne nous sera pas techniquement possible de répondre aux requêtes gouvernementales pour extraire les données des appareils fonctionnant avec iOS 8".

Le spectre de la NSA

Apple veut ainsi rassurer ses utilisateurs après les révélations sur le programme Prism de la NSA, qui permet d'intercepter les communications électroniques de personnes étrangères et se situant vraisemblablement à l'étranger.

Selon les documents de l'ancien espion américain Edward Snowden, qui avait révélé cette affaire, Facebook, Google, Microsoft, Apple, AOL, Skype et Yahoo! sont associés à ce programme même si ces sociétés ont toujours nié donner un accès direct à leurs serveurs.

Yahoo! a par exemple annoncé la semaine dernière que les autorités américaines l'avaient menacé d'une amende de 250.000 dollars par jour en 2007-2008 pour le contraindre à livrer des données sur ses utilisateurs au nom de la sécurité nationale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
IPhone IPad Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants