1 min de lecture Connecté

Interstellar présente Ebios le village du futur

Interstellar Lab dévoile son village du futur : Ebios est un village autonome qui à terme sera installé sur Mars ou sur la Lune.

carte-electronique - progres On n'arrête pas le progrès Sophie Joussellin iTunes RSS
>
Interstellar présente Ebios le village du futur Crédit Image : Interstellar Lab | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Ebios le village d'Interstellar Lab va être construit sur terre dans un premier temps puis il devrait être installé plus tard sur la Lune ou sur Mars ! Il s'agit d'un village totalement autonome et auto-suffisant. 

A l'initiative de ce projet, on trouve une française, Barbara Belvisi. Elle a longtemps travaillé dans la finance puis s'est prise de passion à la fois pour la protection de notre planète et pour tout ce qui touche à l'espace.

Pour l'instant, le village n'existe pas encore.Il devrait être construit aux Etats-Unis, dans le désert de Mohave au Sud de la Californie. L'achat des terres est en train d'être finalisé. Viendra ensuite le temps de la construction.

Ebios sera organisé autour d'une bulle, à l'intérieur de laquelle se trouvera un bassin rempli de roseaux et de nénuphars qui filtreront les eaux usées. Mais l'eau potable sera aussi produite via un système de capteurs comme dans la station spatiale. Partout dans le village, ils récupéreront l'humidité, la sueur et la condensation pour en faire de l'eau.

Ebios, le village d'Interstellar
Ebios, le village d'Interstellar Crédit : Interstellar Lab
À lire aussi
Tim Cook à l'ouverture de la WWDC 2018 d'Apple Connecté
Apple pourrait vous laisser changer les applications par défaut sur votre iPhone

Autour de ce point central, on trouvera 4 autres bulles. Ce seront des serres dans lesquelles pousseront fruits et légumes. La Nasa a déjà testé des serres de ce type en Antarctique. Le village sera végétarien et auto-suffisant. A chaque serre seront rattachées 4 maisons, construites par impression 3D. L'électricité sera évidemment produite par des panneaux photovoltaïques. Les occupants feront leur propre compost, le plastique sera totalement interdit et tous les matériaux seront recyclables.

Ebos pourra abriter 105 personnes : pour moitié des scientifiques, des astronomes, des physiciens et pour l'autre moitié, des particuliers qui pourront venir passer une semaine dans le village.

Interstllr travaille en collaboration avec la Nasa. Pour l'agence spatiale américaine, il est indispensable de tester sur terre les villages autonomes qui seront à terme installés sur Mars ou la Lune. Bien sûr, il faudra y apporter des aménagements notamment pour se protéger des radiations sur Mars. Il faudra aussi étudier comment y faire pousser des roseaux et des nénuphars...  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Fil Futur Amazon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants