2 min de lecture Société

Internet : plongée dans le Dark Web, où l'on peut acheter tout ce qui est illégal

Dans ces supermarchés interdits, on peut se faire livrer des armes ou de la drogue en quelques clics.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Internet : plongée dans le Dark Web, où l'on peut acheter tout ce qui est illégal Crédit Image : AFP / Philippe Huguen | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
et Loïc Farge

On peut acheter une Kalachnikov en toute impunité sur Internet. Nous le faisons avec le journaliste spécialiste de cybercriminalité, Damien Bancal. D'abord par précaution, avec un logiciel, nous nous rendons anonymes sur le Net pour ne pas être repérés. Ensuite, nous entrons dans des boutiques en ligne totalement illégales et malveillantes. Bien sûr, on ne les trouve pas en tapant leur nom sur un moteur de recherche comme Google. Leurs adresses ne sont que des suites complexes de lettres et de chiffres qu'on se transmet par le bouche à oreille. Mais une fois qu'on y est, ces sites ressemblent à n'importe quels sites de e-commerce. Il faut s'identifier avec un pseudo et un mot de passe. Ensuite on clique sur les articles qu'on veut acheter.

"Je prends ma souris et je vais, par exemple du côté des armes. Rien que pour cette boutique, on a 1.763 possibilités de ventes d'armes. Là je peux acheter un fusil mitrailleur pour 900 dollars, on a un vendeur qui l'envoie par la Poste. Pour 75 dollars supplémentaires, je peux le recevoir en sept jours en France, éventuellement en pièces détachées", démontre Damien Bancal, installé devant un de ces sites. De la même façon, vous achetez des numéros de carte bancaire volées 8 dollars pièce, des modes d'emploi pour fabriquer des bombes (2 dollars) ou encore de la drogue.
Nous ne sommes bien sûr pas allé jusqu'à acheter des armes et de la drogue. Mais est-on sûr que ce ne sont pas des arnaques et qu'on reçoit ce qu'on achète ? ll y a des arnaques, c'est clair, mais beaucoup de sites sont sérieux. D'ailleurs comme sur les sites légaux, on peut juger de la qualité des vendeurs par les notes et les appréciations que donnent les acheteurs. "L'intérêt de ce genre de boutiques est d'avoir de vrais vendeurs. Elles touchent une commission sur chaque vente. Il n'est pas questions pour elles d'avoir des escrocs", explique Damien Bancal.

L'intérêt de ce genre de boutiques est d'avoir de vrais vendeurs

Damien Bancal, journaliste spécialiste de cybercriminalité
Partager la citation

Tout cela est totalement effrayant. Mais ce n'est pas ce qu'il y a de pire. Damien Bancal est tombé plusieurs fois sur des sites d'une soit-disant mafia albanaise qui propose de mettre un contrat sur la tête de quelqu'un. "Pour 2.000 euros, un site propose ainsi de mettre le feu à la maison d'une personne que vous n'aimez pas, pour 5.000 dollars de lui briser les os, à partir de 7.000 dollars de lui couper le doigt, et cela peut aller jusqu'à 100.000 dollars pour l'assassiner", raconte notre spécialiste. "Est-ce vrai ? On n'en sait rien. Sauf que l'un de ces sites a été piraté et on est tombé sur des bases de données d'acheteurs, de vendeurs et d'adresses où, en reprenant la presse, on se retrouvait effectivement avec des gens blessés ou assassinés", poursuit-il.

À lire aussi
Un couple de retraités en plein calcul société
CSG : "Les retraités sont les mal-aimés de l'époque", regrette un spécialiste

Remonter jusqu'aux vendeurs et aux acheteurs est extrêmement difficile. Ces vendeurs sont souvent des informaticiens chevronnés, qui savent se rendre anonymes sur le Net et qui chiffrent leurs données. Selon Damien Bancal, ces sites sont plus sécurisés que ceux des banques. En plus les vendeurs se trouvent souvent dans des pays très complaisants qui protègent leurs business malhonnête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783910163
Internet : plongée dans le Dark Web, où l'on peut acheter tout ce qui est illégal
Internet : plongée dans le Dark Web, où l'on peut acheter tout ce qui est illégal
Dans ces supermarchés interdits, on peut se faire livrer des armes ou de la drogue en quelques clics.
https://www.rtl.fr/actu/futur/internet-plongee-dans-le-dark-web-ou-l-on-peut-acheter-tout-ce-qui-est-illegal-7783910163
2016-06-30 13:26:34
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mf9nbLMf_jO7qPSxwYH27Q/330v220-2/online/image/2015/1218/7780916034_un-darknet-est-un-reseau-prive-virtuel-dont-les-utilisateurs-sont-consideres-comme-des-personnes-de-confiance.jpg