1 min de lecture Connecté

Instagram va supprimer l'onglet qui permettait d'espionner ses contacts

Le service de partage de photos et de vidéos veut donner plus de clarté à son interface et éviter les situations embarrassantes pour ses utilisateurs.

Le logo d'Instagram aux États-Unis (illustration)
Le logo d'Instagram aux États-Unis (illustration) Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Bonne nouvelle pour la vie privée. Instagram va supprimer l’outil favori des stalkers et des harceleurs. Le service de partage d’images propriété de Facebook a annoncé lundi 7 octobre la suppression imminente de l’onglet "abonnés" qui permettait aux utilisateurs de suivre l’activité des personnes qu’elles suivent. Proposée dans le menu de l’application, cette option regroupait l’ensemble des actions de ses abonnés comme les dernières mentions "j’aime" accolées à des photos, les derniers commentaires et les dernières personnes suivies. 

Pas assez utilisée au goût de Facebook, la fonctionnalité sera supprimée dans une prochaine mise à jour d’Instagram, a fait savoir à BuzzFeed News, Vishal Shah, directeur produit du réseau social. Les gens ne se rendaient pas toujours compte que leur activité en ligne était affichée de cette façon. "La fonction n’était pas forcément utilisée pour ce qu’elle devrait être tout en affichant l’activité de gens qui ne s’y attendaient pas vraiment", a-t-il expliqué. Pour plus de clarté, le menu sera désormais dédié aux notifications personnelles de l'utilisateur.

Accessible en appuyant sur l’icône en forme de cœur dans le menu de l’application, cette fonctionnalité avait été lancée en 2011 pour inciter les utilisateurs à explorer de nouveaux contenus par l’intermédiaire de leurs amis. Mais elle était aussi considérée comme un peu trop intrusive. L’onglet pouvait être utilisé pour espionner ses contacts et être à l'origine de la révélation de pratiques embarrassantes voire de cas de harcèlement en ligne.

Sa suppression va permettre à Instagram de renforcer le degré de confiance des utilisateurs dans l'application. Ce changement intervient dans la foulée du lancement de Threads, une nouvelle messagerie compagnon d'Instagram dédiée aux proches et aux amis à travers laquelle Facebook entend augmenter les interactions privées de ses utilisateurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Instagram Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants