1 min de lecture Sciences

Ile de Pâques : la disparition des autochtones liée aux évolutions climatiques

Des chercheurs se sont penchés sur la disparition de la population de l'île de Pâques et ont conclu à un déclin dès avant les premiers contacts avec les Européens en 1722.

L'île de Pâques est connue pour ses grandes statues, les Moaï.
L'île de Pâques est connue pour ses grandes statues, les Moaï. Crédit : GREGORY BOISSY / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Comment ont disparu, à la fin du XIXe siècle, les premiers habitants de l'île de Pâques, ceux qui ont érigé ces fameuses statues de pierre, les Moaï ? La question taraude toujours les scientifiques, qui ont récemment découvert de nouveaux éléments.

Guerres tribales, épuisement des ressources, cannibalisme ou contamination de maladies apportées par les Européens arrivés après la découverte de l'île, en 1772 par le navigateur hollandais Jakob Roggeveen, les hypothèses ne manquent pas.

Des conditions environnementales plus difficiles

Des chercheurs ont pu récemment établir que le déclin de la population sur ce petit bout de terre au large des côtes chiliennes avait commencé avant que l'île ne soit découverte, et ce à cause d'évolutions des conditions environnementales.

À lire aussi
La sonde InSight s'est posée sur Elysium Planitia, une grande plaine équatoriale martienne, non loin du lieu d'atterrissage de Curiosity en 2012 Propulsé
La sonde InSight capte des signes de vie de la planète Mars

Cela a été établi grâce à l'observation des outils utilisés par les autochtones et leur évolution. "Il est clair que la population réagissait à des variations environnementales régionales sur l'île, avant qu'elle ne soit dévastée par l'introduction des maladies européennes et d'autres processus historiques", a expliqué au Huffington Post américain Thegn Ladefoged, professeur d'anthropologie à l'Université d'Auckland, en Nouvelle-Zélande.

Avant même d'être confrontée à la rencontre avec les Européens, la population de l'île de Pâques avait donc des difficultés dans la gestion des sols et des ressources naturelles qui explique en partie son affaiblissement. Cela peut recouvrir des précipitations trop variables ou l'érosion des sols, selon l'étude, publiée le 5 janvier dans Proceedings of the National Academy of Sciences.

Cette découverte contredirait donc la thèse de l'épuisement par la population des ressources naturelles, notamment des arbres qui auraient servi à transporter et ériger les Moaï sur les 166 km² de l'île.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Pacifique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776218725
Ile de Pâques : la disparition des autochtones liée aux évolutions climatiques
Ile de Pâques : la disparition des autochtones liée aux évolutions climatiques
Des chercheurs se sont penchés sur la disparition de la population de l'île de Pâques et ont conclu à un déclin dès avant les premiers contacts avec les Européens en 1722.
https://www.rtl.fr/actu/futur/ile-de-paques-la-disparition-des-autochtones-liee-aux-evolutions-climatiques-7776218725
2015-01-15 12:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZpbyhvYMJk9MR7TsS-93SQ/330v220-2/online/image/2015/0115/7776218781_l-ile-de-paques-est-connue-pour-ses-grandes-statues-les-moai-archives.jpg