3 min de lecture Connecté

IKEA et Sonos s'associent : que valent les enceintes-meubles connectées Symfonisk ?

Sonos et IKEA s'associent pour lancer deux enceintes connectées qui se fondent dans le mobilier et s'intègrent facilement dans un système centralisé.

>
The soundtrack of your home – great-sounding furniture by IKEA and Sonos Crédit Image : IKEA/Sonos |
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

L'annonce a pu paraître surprenante. IKEA et Sonos s'associent pour lancer deux enceintes connectées qui seront disponibles dans les magasins de l'enseigne jaune et bleu au début du mois d'août. Le géant suédois de l'ameublement roi des designs épurés et l'entreprise américaine spécialisée dans les systèmes audio multiroom joignent leurs forces pour proposer deux produits hybrides destinés à sonoriser les intérieurs à des tarifs abordables en mettant l'accent sur l'optimisation de l'espace

Baptisée Symfonisk, cette nouvelle gamme se compose d'une lampe dotée d'un haut-parleur Sonos intégré et d'une enceinte en forme d'étagère flottante à fixer au mur ou à faire disparaître dans une bibliothèque. Ces produits deux-en-un aspirent à répondre aux problématiques de l'habitat du futur. Avec l'urbanisation en plein essor de la planète, les villes vont devoir héberger de plus en plus de personnes. Les logements vont devenir évolutifs et les produits connectés vont multiplier les fonctions pour répondre aux besoins de leurs habitants. 

"Notre objectif, c'est que le fruit de cette collaboration permette de gagner de la place, de se débarrasser des fils et du désordre, et de faire entrer le son et la musique dans la maison de manière plus élégante", souligne un cadre d'IKEA sur le site internet de la marque.

Vendue 99 euros, l'enceinte-étagère Symfonisk est le produit Sonos le plus abordable du marché
Vendue 99 euros, l'enceinte-étagère Symfonisk est le produit Sonos le plus abordable du marché Crédit : IKEA/Sonos

Un design qui laisse un peu à désirer

Vendu 179 euros, le premier modèle de la gamme Symfonisk se présente sous la forme d'une lampe circulaire. Le style rappelle celui du HomePod. Mais le rendu n'est pas aussi soigné que celui de l'enceinte d'Apple. Surmontée d'une soucoupe volumineuse, la lampe est recouverte par un tissu maillé un peu grossier et flanquée d'un gros bouton en plastique permettant de l'allumer. Trois boutons tactiles sont dédiés au contrôle des commandes audio. L'ensemble est plutôt massif.

À lire aussi
Snapchat lance la troisième génération de ses lunettes connectées Connecté
Spectacles 3 : faut-il se laisser tenter par les nouvelles lunettes de Snapchat ?

Proposé au prix de 99 euros, le second modèle est plus discret. L'enceinte-étagère peut se positionner à la verticale comme à l'horizontale ou se fixer au mur avec un rail vendu séparément. Elle peut supporter une charge de trois kilos. Disponible en noir ou en blanc comme la lampe, elle se fond facilement dans un décor d'intérieur.

Très faciles à configurer

Si la gamme Symfonisk ne tient pas toutes ses promesses sur le plan du design, il en va autrement sur celui de la simplicité d'usage. Les deux produits se connectent en WiFi au réseau du domicile. Il suffit de les brancher, de télécharger l'application Sonos, de suivre les instructions et elles sont prêtes à fonctionner. Elles bénéficient de la fonctionnalité Trueplay qui permet d'adapter le son à la configuration de la pièce avec un iPhone et peuvent être associées à un compte Spotify ou Apple Music via l'application Sonos.

Ces deux enceintes délivrent un son suffisamment puissant et précis pour sonoriser les petits intérieurs. Elles intègrent deux amplificateurs numériques de classe D, un tweeter et un woofer, une configuration similaire à celle de l'enceinte Sonos Play:1 vendue 179 euros. Malgré son design circulaire, la lampe ne délivre pas un son à 360 degrés. Le son de l'étagère semble plus équilibré avec des basses moins omniprésentes. Une fois associées, les deux enceintes se complètent bien pour obtenir un son stéréo plus spatialisé propice à sonoriser un salon de taille plus importante.

Vendue 179 euros, la lampe-enceinte IKEA Sonos propose est plus volumineuse
Vendue 179 euros, la lampe-enceinte IKEA Sonos propose est plus volumineuse Crédit : IKEA/Sonos

La nouvelle entrée de gamme Sonos

Les deux produits peuvent s'intégrer à une configuration Sonos existante ou faire office de point d'entrée dans une configuration multi-room grâce à leur compatibilité Airplay 2, le standard proposé par Apple pour diffuser facilement du son depuis un iPhone ou iPad sur une enceinte connectée au même réseau WiFi. Mais elles n'embarquent aucun assistant connecté comme les dernières enceintes Sonos One.

Si elles ne font pas de miracle individuellement, ces deux enceintes délivrent un son satisfaisant et constituent des références intéressantes si vous souhaitez équiper votre intérieur sans multiplier les objets connectés et les câbles de branchement. À 99 et 179 euros, elles sont d'ailleurs les produits Sonos compatibles avec Airplay 2 les plus abordables du marché et font figure de bonnes enceintes d'appoint pour compléter un système multiroom ou un home cinéma à peu de frais.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Ikea Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants