1 min de lecture Huawei

Les actualités de 5h - Huawei : son fondateur juge que les États-Unis "sous-estiment" son groupe

Google, dont le système Android équipe la majorité des smartphones dans le monde, a annoncé qu'il allait couper les ponts avec Huawei, sous pression de Donald Trump.

Le siège de Huawei à Londres
Le siège de Huawei à Londres Crédit : Adrian DENNIS / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Huawei met en garde les États-Unis. Le fondateur du géant chinois des télécoms Huawei, Ren Zhengfei, a déclaré mardi 21 mai qu'ils "sous-estimaient" son entreprise. Lundi, Google a coupé les ponts avec l'entreprise et a ainsi obéi à Donald Trump. Huawei risque donc de ne plus pouvoir offrir Gmail ou Google Maps à ses clients. 

"Le personnel politique américain, par ses façons de faire à l'heure actuelle, montre qu'il sous-estime notre force", a indiqué Ren Zhengfei. Le créateur de Huawei a aussi promis que son programme de développement de la 5G ne serait "pas affecté" par les mesures américaines visant à le bloquer.


Dans un contexte de guerre commerciale et de rivalité technologique entre Pékin et Washington, le président Donald Trump a décidé la semaine dernière d'interdire les exportations de produits technologiques américains vers certaines entreprises jugées "à risque" pour la sécurité nationale.

À écouter également dans ce journal

F1 -  Le triple champion du monde autrichien Niki Lauda est mort lundi à l'âge de 70 ans, a annoncé sa famille aux médias.

À lire aussi
Huawei a officialisé son second smartphone pliable à Barcelone le 24 février 2020 Connecté
Comment Huawei veut continuer à vendre des smartphones en France sans Google

Fin de vie - La cour d'appel de Paris, saisie par les parents de Vincent Lambert, a ordonné le rétablissement des traitements visant à le maintenir en vie ce lundi 20 mai 2019. Une décision a effet immédiat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Huawei États-Unis Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants