3 min de lecture Connecté

Huawei perd sa licence Android : que va changer pour vous la décision de Google ?

Google a commencé à geler sa collaboration avec le constructeur chinois, entreprise inscrite sur la liste noire de l'administration américaine. Une décision aux répercussions importantes pour les consommateurs européens.

Huawei a présenté sa série P30 à Paris l 26 mars 2019
Huawei a présenté sa série P30 à Paris l 26 mars 2019 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Coup de tonnerre dans la téléphonie. La guerre commerciale entre Washington et Pékin vient de franchir un nouveau palier. Le géant américain Google a commencé à suspendre ses relations avec le constructeur chinois Huawei, a-t-on appris lundi 20 mai de plusieurs sources.

La mesure s'inscrit dans le cadre d'un décret publié le 16 mai par Donald Trump pour interdire aux groupes américains de faire du commerce avec des sociétés étrangères jugées dangereuses pour la sécurité nationale si elles n'ont pas obtenu une autorisation spéciale du ministère américain du Commerce. Le texte interdit notamment tout transfert de technologies. Accusé par le président américain d'être à la solde du gouvernement chinois, Huawei figure en première ligne des entreprises ciblées.

Sommé de se conformer à la loi nationale en attendant d'examiner les implications de la décision pour la suite, Google, entreprise américaine, a commencé à suspendre les licences Android du géant chinois. La firme de Mountain View doit stopper les activités supposant tout transfert de technologies non publiques avec le numéro 3 mondial du smartphone. Huawei n'est donc plus autorisé à n'utiliser que la version "open source" d'Android (AOSP), le système d'exploitation pour smartphone de Google qui équipe la majorité des appareils au monde.

Mais le géant chinois perd son accès aux services de Google, aux mises à jour d'Android et au magasin d'application Google Play. Sauf revirement, Huawei devra bâtir à l'avenir son propre écosystème sur la base d'Android AOSP qui propose nettement moins d'options que celle sur laquelle est basé le logiciel de ses smartphones actuels.

À lire aussi
Apple propose tous les ans la nouvelle version d'iOS la veille du lancement des nouveaux iPhone Connecté
iOS 13 est disponible jeudi, comment installer la mise à jour

Cette décision ne va pas changer grand chose pour les consommateurs américains car les smartphones Huawei ne sont pas vendus aux États-Unis. Elle n'aura pas de conséquence outre-mesure en Chine où la plupart des services du géant américain sont interdits. En revanche, elle aura des répercussions très importantes en Europe, son second marché, et notamment en France, où Huawei et sa filiale Honor figurent parmi les cinq plus gros vendeurs de smartphones avec leurs appareils régulièrement salués par la critique pour leurs innovations ou leur rapport prix-performance. 

Adieu YouTube, Gmail, Maps et le Play Store

Les prochains smartphones de Huawei et Honor ne pourront pas proposer les services de Google. Adieu YouTube, Gmail, Google Search, Google Chrome, Google Maps et consorts. Surtout, ils n'auront plus accès au Google Play Store, le magasin d'application le plus important au monde avec l'Apple Store, porte d'entrée vers des millions d'applications comme Facebook, Instagram, WhatsApp, Fortnite, Uber, etc. En attendant que Huawei propose son propre magasin d'applications, ils devront passer par d'autres boutiques qui ne disposent pas des mêmes garanties en matière de sécurité notamment. 

Les propriétaires de smartphones déjà existants de Huawei et Honor peuvent pour l'instant continuer à utiliser Google Play et le service de vérification des applications Play Protect. Mais ils perdront ces accès lors de leur prochaine mise à jour vers une nouvelle version d'Android. Ils ne pourront alors plus mettre à jour leurs applications sur le Play Store. On ignore quand ces changements seront effectifs mais il est probable que les smartphones Huawei et Honor ne soient pas éligibles à la mise à jour vers Android Q dans les prochains mois.  

Cette mesure est un gros coup dur pour Huawei. La nouvelle politique du géant américain va rendre ses smartphones nettement moins attractifs pour les consommateurs européens, même si elle pourrait aussi contribuer à mettre en avant de nouveaux acteurs et favoriser l'émergence d'alternatives aux services mobiles de Google. En plus de la licence Android, plusieurs fournisseurs de composants (dont les trois plus gros fabricants de puces et semi-conducteurs Intel, Qualcomm et Broadcom) ont aussi coupé les ponts avec la firme chinoise jusqu'à nouvel ordre. Cela pourrait contraindre la Chine à retarder la construction du réseau de la 5G. 

Dans un communiqué publié lundi matin, Huawei a sobrement indiqué qu'il continuera "à construire un écosystème logiciel sûr et pérenne pour que nos utilisateurs du monde entier profitent de la meilleure expérience". Lors de la publication du décret la semaine dernière, la firme chinoise avait toutefois dénoncé "des restrictions déraisonnables qui empiéteront sur ses droits". Au premier trimestre 2019, Huawei a vendu 59,1 millions de smartphones à travers le monde, soit 19 % de part de marché. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Google Android
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797667945
Huawei perd sa licence Android : que va changer pour vous la décision de Google ?
Huawei perd sa licence Android : que va changer pour vous la décision de Google ?
Google a commencé à geler sa collaboration avec le constructeur chinois, entreprise inscrite sur la liste noire de l'administration américaine. Une décision aux répercussions importantes pour les consommateurs européens.
https://www.rtl.fr/actu/futur/huawei-perd-sa-licence-android-que-va-changer-pour-vous-la-decision-de-google-7797667945
2019-05-20 14:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AU8k2HTSI-TOS3irhTczqg/330v220-2/online/image/2019/0326/7797295553_huawei-a-presente-sa-serie-p30-a-paris-l-26-mars-2019.jpg