1 min de lecture Connecté

Huawei n'a plus le droit d'installer les applications de Facebook

Facebook a pris des dispositions à l'égard de Huawei pour se conformer à la législation américaine. Les prochains smartphones du groupe chinois ne pourront plus proposer certaines des applications les plus populaires du monde.

Huawei
Huawei Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Après Google, c'est au tour de Facebook de couper les ponts avec Huawei. Le groupe dirigé par Mark Zuckerberg a annoncé à Reuters ce vendredi 7 juin la rupture de ses liens commerciaux avec le géant chinois des télécoms. Ce dernier ne sera plus autorisé à préinstaller ses applications sur ses smartphones, à savoir Facebook, WhatsApp, Messenger et Instagram. Le réseau social se conforme ainsi à la décision américaine de placer Huawei sur une liste noire des entreprises avec lesquelles les société américaines ne peuvent pas faire de commerce.

Jusqu'à présent, les utilisateurs de smartphones Huawei avaient accès aux applications de Facebook dès l'achat de leur appareil, sans avoir à les télécharger. Les clients déjà équipés pourront toujours les utiliser et recevoir des mises à jour. Mais si la situation ne change pas, les téléphones sortis d'usine à compter du 7 juin ne pourront plus accéder à ces services à moins de passer par des sites non-officiels.

Comme Google, Microsoft, Intel ou ARM, Facebook s'aligne sur la décision de l'administration de Donald Trump jusqu'à nouvel ordre. D'autres entreprises pourraient suivre, comme Netflix, Amazon ou AirBnb. Twitter et Booking ont également noué un partenariat avec Huawei pour proposer leur application sur les smartphones du groupe. Aucune des deux entreprises n'a souhaité commenter la décision.

Les États-Unis ont accordé un sursis de 90 jours à Huawei pour trouver une issue favorable à la crise. Si le Huawei ban reste en vigueur après le 19 août, le groupe chinois sera contraint de proposer un smartphone sans application américaine. Huawei devra aussi déployer son propre magasin d'applications en remplacement d'Android et concevoir des processeurs en faisant sans l'architecture de ses puces actuelles.

La rédaction vous recomma,nde
Lire la suite
Connecté Huawei Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants