4 min de lecture Connecté

HomePod d'Apple : un super son mais moins intelligent que Google Home

Les sites spécialisés américains ont essayé le dernier produit d'Apple pendant quelques jours. Ils louent une qualité sonore excellente mais regrette un usage de Siri trop limité.

Le HomePod est la réponse d'Apple à Amazon et Google
Le HomePod est la réponse d'Apple à Amazon et Google Crédit : AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Une merveille d'ingénierie logicielle, un son plus qualitatif que celui qui est délivré par des enceintes plus onéreuses mais d'importantes limites intellectuelles. Les médias américains spécialisés dans les nouvelles technologies ont livré leurs premiers verdicts sur les forces et les faiblesses du HomePod, le dernier-né d'Apple.

Distribué depuis le 9 février aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie (il faudra patienter jusqu'au printemps en France) au prix de 349 dollars, le HomePod est une enceinte connectée pilotable à la voix via l'assistant virtuel d'Apple Siri qui met l'accent sur les performances acoustiques.

Le HomePod est la réponse d'Apple à Amazon et Google, qui s'accaparent l'essentiel des parts du marché des enceintes intelligentes à commande vocale avec Google Home et Amazon Echo. Grâce à ces produits nourris à l'intelligence artificielle, les géants du numérique espèrent parvenir à imposer leurs services dans le foyer des utilisateurs

À lire aussi
Facebook lance une enceinte-caméra à installer à la maison Connecté
Facebook admet que son écran Portal fera bien du ciblage publicitaire

Une enceinte excellente et simple d'usage

Tous les journalistes qui ont pu essayer l'enceinte d'Apple s'accordent sur un point : le HomePod tient ses promesses sur le plan des performances sonores avec notamment des basses excellentes. Les huit haut-parleurs et les sept micros de l'appareil pilotés par un microprocesseur conçu par Apple rendent justice au positionnement premium de l'appareil. "Il délivre un meilleur son que les appareils de la même gamme de prix", écrit The Verge, qui la place au même niveau que l'enceinte Sonos Play :5 vendue 579 euros et plus imposante.

Le HomePod offre "le meilleur de votre musique, peu importe votre position", abonde WhatHiFi. Un accéléromètre permet en effet au HomePod de s'adapter à la pièce dans laquelle il est installé pour délivrer un son spatialisé comme le font les enceintes Sonos. Le fondateur de Sonos a d'ailleurs reconnu sur Twitter que le HomePod proposait une meilleure expérience sonore qu'une enceinte Sonos One.

Les médias américains louent aussi la simplicité d'usage du dernier produit d'Apple. Le savoir-faire logiciel et matériel du groupe américain transparaît à nouveau dans l'installation et la configuration du HomePod qui s'effectue en quelques secondes à partir d'un iPhone. La patte du groupe informatique américain est aussi prégnante dans le style épuré de l'appareil qui s'avère finalement plus compact que ses concurrentes Home Max ou Sonos Play:5. Un bon point pour Apple qui capitalise sur ses points forts.

Un environnement verrouillé sur l'univers Apple

Le HomePod est pensé pour devenir la pierre angulaire de l'écoute de musique à la maison. À condition d'être abonné au service de streaming musical d'Apple, Apple Music. Contrairement à ses rivaux Amazon Echo et Google Home, l'enceinte d'Apple ne fonctionne qu'avec l'écosystème maison. Pas la peine d'espérer lancer un morceau sur Deezer ou Spotify. Seuls les logiciels Apple Music, iTunes, Beats1 et MusicMatch sont compatibles avec les fonctions natives de l'appareil. 

Le HomePod donne logiquement sa pleine mesure avec Apple Music. Il s'adresse donc avant tout aux Apple addicts, qui disposent de plusieurs produits et abonnements aux services du groupe et ne verront aucun inconvénient à rester dans son univers. Pour lire un morceau à partir d'un service concurrent, il faudra passer par le protocole AirPlay.

Un usage de Siri encore limité

Le site d'analyse Loup Ventures a mis l'intelligence artificielle de l'enceinte d'Apple à l'épreuve face à celle de Google. D'après les résultats obtenus, Siri est loin d'avoir comblé son retard sur Google Assistant. Moins pertinente, la voix d'Apple n'a su apporter une réponse correcte qu'à 52% des 782 questions posées lors de l'examen. Dans le même temps, Google Assistant affiche un taux de 81%, contre 64% pour Amazon Alexa et 57% pour Microsoft Cortana.

À l'instar du New York Times, la plupart des médias regrettent que l'assistant virtuel Siri intégré au HomePod soit bridé par Apple. Siri peut lire les actualités de quelques médias partenaires, envoyer des messages dictés, créer des alarmes et contrôler les appareils connectés via HomeKit. Mais beaucoup de fonctions classiques ne sont pas proposées pour le HomePod. L'assistant ne peut pas passer d'appels téléphoniques, lire les mails, signaler la réception d'un message, accéder au calendrier, lancer un programme sur l'Apple TV ni commander un VTC ou un plat en livraison. 

En l'état, ce Siri plus light que celui qui est proposé sur iPhone n'évolue pas dans les mêmes sphères que ses rivaux Google Assistant ou Amazon Alexa. "Le HomePod a un super son mais il n'est pas super intelligent", tranche le Wall Street Journal.

"Construit comme un tank" mais "irréparable"

Pour finir, difficile de ne pas évoquer le carton rouge adressé à Apple par iFixit. Le site spécialisé dans le démontage des produits technologiques a passé au crible le HomePod et constaté qu'il était, à l'instar des autres appareils Apple, tout simplement irréparable. Aucun accès facile aux composants n'est prévu. 

"Le HomePod est construit comme un tank" mais "sans un manuel de réparation, vous n'avez aucune chance d'y parvenir", écrit le site en conclusion. La note de réparabilité est sans appel : 1/10. Autrement dit, en cas de pépin, mieux vaut tabler sur un remplacement pur et simple par Apple.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Apple Intelligence artificielle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792248853
HomePod d'Apple : un super son mais moins intelligent que Google Home
HomePod d'Apple : un super son mais moins intelligent que Google Home
Les sites spécialisés américains ont essayé le dernier produit d'Apple pendant quelques jours. Ils louent une qualité sonore excellente mais regrette un usage de Siri trop limité.
https://www.rtl.fr/actu/futur/homepod-d-apple-un-super-son-mais-moins-intelligent-que-google-home-7792248853
2018-02-13 19:55:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tPrgEcNvzrpVDFEc4stw0g/330v220-2/online/image/2018/0124/7791970945_le-homepod-est-la-reponse-d-apple-a-amazon-et-google.jpg