2 min de lecture Santé Connectée

Google lance un bracelet connecté à usage médical

Google a annoncé le développement d'un bracelet suffisamment précis pour être utilisé dans le cadre d'études médicales.

Le siège de Google à Mountain View en Californie
Le siège de Google à Mountain View en Californie Crédit : SUSANA BATES / AFP

La percée de Google dans la santé connectée se poursuit. Son laboratoire Google X - où le géant américain travaille sur ses projets futuristes comme les lunettes interactives ou la voiture sans chauffeur - vient d'annoncer le lancement prochain d'un bracelet de suivi de la santé. Mais à la différence des nombreux capteurs d'activité disponibles sur le marché, celui-ci ne sera pas proposé au grand public mais réservé aux essais cliniques et aux tests de médicaments.

Capable de prendre la mesure du rythme cardiaque, du pouls, de la température de la peau du porteur et d'évaluer des données liées à son environnement, comme l'exposition au bruit et à la lumière, ce bracelet "est un outil médical qui sera prescrit aux patients ou utilisé lors d'essais cliniques", a indiqué à Bloomberg Andy Conrad, responsable du département des sciences chez Google. L'objectif est de permettre aux médecins de suivre les progrès de patients en temps réel, sans que ces derniers ne soient contraints de rester à l'hôpital pour y être surveillés en permanence.

Vers une détection précoce des maladies

Encore au stade expérimental, ce bracelet ne pourra pas être développé avant plusieurs mois. Google a annoncé qu'il allait collaborer avec des chercheurs universitaires et des fabricants de médicaments pour optimiser la précision de son produit et obtenir les autorisations nécessaires à un usage médical auprès des autorités de régulation de santé américaines et européennes. Andy Conrad voit ce bracelet comme un début et imagine que les personnes en bonne santé pourront, à l'avenir, porter un bracelet afin de détecter les premiers signes de maladie.

Ce projet s'inscrit dans la lignée des derniers travaux communiqués par le laboratoire Google X. Récemment, le géant américain dévoilait une technologie de diagnostic précoce du cancer au moyen de nanotechnologies intégrées dans un comprimé. Division spécialisée du géant américain qui regroupe près de 150 spécialistes et scientifiques dans des laboratoires ultra-sécurisés, Google X est aussi à l'ouvrage sur la voiture sans conducteur, la création d'un cerveau électronique et un prototype de lentilles connectées à destination des personnes diabétiques.

Services
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Connectée Google Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants