4 min de lecture Connecté

Google lance Stadia, son Netflix du jeu vidéo, pour révolutionner le gaming

Le géant américain a annoncé mardi 19 mars le lancement d'un service de jeux vidéo en streaming par abonnement qui pourrait redéfinir les contours du marché.

>
Google GDC 2019 Gaming Announcement Crédit Image : Capture d'écran |
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Microsoft, Nintendo, Sony et tous les acteurs du secteur du jeu vidéo peuvent trembler. Google passe à l'offensive dans le gaming. Le groupe informatique américain a annoncé ce mardi 19 mars le lancement de Stadia, un service de jeu en streaming par abonnement à l'occasion d'une conférence organisée depuis la Game Developers Conference de San Francisco, en Californie.

L'arrivée du géant de Mountain View pourrait rebattre les cartes de la très lucrative industrie du jeu vidéo dans les mêmes proportions que celle d'un autre géant de l'électronique grand public, Sony, au milieu des années 1990. Le jeu en vaut la chandelle : en croissance annuelle de 15%, le marché représentait 2 milliards d'utilisateurs et 136 milliards de dollars l'an passé, selon les chiffres du cabinet IDC.

Avec sa force de frappe considérable, Google entend révolutionner le secteur en démocratisant un concept en plein essor, le cloud gaming, le jeu dans le nuage. Contrairement aux consoles classiques, les titres sont hébergés sur des serveurs à distance. Le son et l'image parviennent jusqu'au joueurs grâce au cloud et peuvent être lus depuis n'importe quel écran, à la manière des films et séries sur Netflix ou des chansons sur Spotify. 

À lire aussi
En 2014, Apple a fait face au bendgate de l'iPhone 6 Connecté
Avant le Galaxy Fold, les lancements chaotiques du Galaxy Note 7 et de l'iPhone 6

Avec le cloud gaming, il n'est plus nécessaire de dépenser plusieurs centaines d'euros dans une console de salon dédiée et dans des jeux physiques. Le seul prérequis devient de posséder un écran connecté à Internet, un abonnement au service et une très bonne connexion afin d'avoir une jouabilité parfaite sans temps de latence.

Passer d'une vidéo YouTube au jeu en 5 secondes

Stadia entend réunir les joueurs, les développeurs et les vidéastes YouTube au sein d'un même écosystème. "Imaginez que vous visionnez un jeu Assassin's Creed sur YouTube. Un bouton "Jouer" apparaît et en seulement cinq secondes, sans téléchargement, Stadia vous permet de jouer instantanément au jeu", a résumé l'entreprise sur la scène de la Game Developer's  Conference. 

À la manière de Netflix, Stadia met en avant la continuité de l'expérience. Il est possible de commencer une partie sur un PC, pour la poursuivre sur une tablette avec un contrôleur compatible et enfin sur une télévision connectée avec une clé HDMI Chromecast. Stadia permet aussi de partager des sauvegardes et de jouer en écran partagé.

Le service reprend les grandes lignes de la version d'essai de Project Stream lancée cet automne pour une durée de trois mois. À la faveur d'un partenariat avec l'éditeur français Ubisoft, il était possible de jouer à Assassin's Creed Odyssey en 1080p à 60 images par seconde directement depuis un navigateur Google Chrome sur un ordinateur bon marché, si tant est que l'on disposait d'une bande-passante d'au moins 25 mégabits par seconde. Ce jeu nécessite habituellement une Xbox One, une PS4 ou un PC suffisamment puissant pour fonctionner.

>
Project Stream Official Gameplay Capture

Googe est resté discret sur les caractéristiques techniques du service. Stadia autorisera au lancement une résolution 4K à 60 images par seconde avec HDR. Une mise à niveau vers la 8K et les 120 images par seconde est prévue à moyen terme. Google lance aussi une manette de jeu connectée en WiFi avec système de notification et microphone relié à Google Assistant qui rappelle un peu le format de celle de la Xbox One.

Le service de Google sera surtout jugé sur la profondeur de sa ludothèque. Contrairement à Sony, Microsoft et Nintendo, Google n'a pas encore de véritable titre phare à mettre en avant pour séduire le public. L'entreprise a approché plusieurs studios et éditeurs pour proposer des exclusivités. Les premiers partenaires annoncés sont Ubisoft (Assassin's Creed), Crystal Dynamics (Tomb Raider), ID Software (Doom Eternal), Tequila Works... 

>

La firme de Mountain View dispose de certains arguments pour séduire le milieu. Au fil des mois, l'entreprise a recruté plusieurs figures majeures de l'industrie, dont l'ancienne pointure de Sony et Microsoft Phil Harrison et l'ex-cheffe de studio d'Ubisoft et d'Electronic Arts Jade Raymond, désormais à la tête de Stadia. Au-delà de la conférence de presse, Google espère profiter de sa présence au plus grand congrès professionnel de l'industrie pour convaincre un maximum de studios à s'intéresser à son service pour s'assurer rapidement un catalogue conséquent. 

Le streaming est l'avenir du jeu vidéo

Le streaming est en passe de devenir le nouvel eldorado du jeu vidéo. Sony, Nvidia et Tencent ont lancé ces dernières semaines des offres donnant accès à distance à des catalogues de jeux illimités contre des forfaits mensuels. Microsoft prépare sa propre solution basée sur sur Microsoft Azure. Le français Shadow donne accès à un PC virtuel haut de gamme depuis n'importe quel écran connecté à Internet. Mais seul le PlayStation Now de Sony a pour l'instant réussi à atteindre une audience au niveau planétaire.

Avec la généralisation du très haut débit et des infrastructures de cloud computing, les analystes estiment que ce modèle va devenir le principal canal de consommation du jeu vidéo dans les prochaines années. La profondeur des catalogues et le prix des abonnements seront alors les juges de paix du marché. 

Le PlayStation Now de Sony fait pour l'instant la course en tête dans ce domaine. Son offre à 14,99 euros par mois donne un accès illimité à plus de 600 jeux PS2, PS3 et PS4 régulièrement mis à jour avec des titres plus récents. Mais elle est limitée à la console PS4 et aux ordinateurs. GeForceNow, le service analogue de Nvidia, offre pour sa part un accès à la bibliothèque Steam des utilisateurs mais le service est toujours en version bêta.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Jeux vidéo Google
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797243189
Google lance Stadia, son Netflix du jeu vidéo, pour révolutionner le gaming
Google lance Stadia, son Netflix du jeu vidéo, pour révolutionner le gaming
Le géant américain a annoncé mardi 19 mars le lancement d'un service de jeux vidéo en streaming par abonnement qui pourrait redéfinir les contours du marché.
https://www.rtl.fr/actu/futur/google-lance-son-netflix-du-jeu-video-ce-soir-pour-revolutionner-le-gaming-7797243189
2019-03-19 16:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ua6hw4Yo0QnbHLr9sc6sqQ/330v220-2/online/image/2019/0319/7797246509_google-lance-stadia-pour-dynamiter-l-industrie-du-jeu-video.PNG