1 min de lecture Google

Google face à la fronde des annonceurs

ÉDITO - Le géant de l'Internet a été contraint de sérieusement renforcer le contrôle dans la diffusion de publicités qui sont parfois associées à des contenus controversés sur la Toile.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet
>
Google face à la fronde des annonceurs Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

De grands nombres du business international, comme L'Oréal, McDonald's, Havas ou Volkswagen, refusent désormais de faire de la publicité sur le site de vidéos Youtube. Ce dernier est devenu un média d'influence internationale. Des milliards de vidéos sont vues dans le monde entier. En fait, c'est la télé en morceaux, avec des vidéos qui émanent d'ailleurs de centaines de millions de producteurs individuels. C'est un site qui appartient à Google.

Voilà que les annonceurs (ceux qui font de la pub) se révoltent contre Youtube. Ce sont les révélations du Times qui sont à l'origine de cela. Des publicités du gouvernement britannique et de L'Oréal auraient été placés sur des contenus extrémistes, racistes ou prônant le terrorisme émanant, par exemple, d'un prédicateur musulman interdit. On imagine bien sûr le risque de réputation considérable pour les annonceurs, associés de facto à ces promoteurs de haine.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'emplacement des publicités n'est pas contrôlé par Youtube. Ce sont des machines qui font cela de manière automatisée. Car il y a a un flot de données tel que c'est au-delà de l'esprit humain. Cela pose le problème des contrôles de contenu sur le Web.

C'est tout à fait possible qu'après cette affaire-là, les géants du Web soient désormais contraints de contrôler davantage le contenu qu'ils publient, justement parce qu'ils sont touchés au portefeuille. Ce serait alors la fin de l'ère de la liberté totale sur le Web.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Google Économie Publicité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants