1 min de lecture Smartphone

Google découvre un virus qui s'attaquait aux iPhone depuis 2 ans

Un chercheur de la firme a dévoilé sur son blog l'existence d'un virus se propageant via de simples clicks sur des sites internet.

Un virus informatique (illustration)
Un virus informatique (illustration) Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Noé Blouin

Ian Beer, un employé de chez Google a dévoilé l'existence d'un virus informatique, ciblant exclusivement les iPhone. Selon lui, ce malware aurait sévi pendant 2 ans, avant qu'Apple ne le supprime définitivement, via une mise à jour, en février 2019. 

Ccomme le précise le chercheur sur son blog, ce virus avait la particularité de se propager via de simples visites sur un site internet infecté. Une fois le logiciel malveillant présent sur un terminal, les hackers pouvaient avoir accès aux données enregistrées par l'utilisateur, ses messages, ses mots de passe enregistrés, ses photos et sa géolocalisation. Heureusement pour les propriétaires d'iPhone, il suffisait d'éteindre son appareil pour le supprimer, mais encore fallait-il savoir qu'un malware était présent sur le mobile. 

Le virus exploitait une faille inconnue par les développeurs en charge des systèmes d'exploitation d'Apple. On nomme ces faiblesses, non découvertes par les programmeurs, des vulnérabilités Zero Day. Des hackers spécialisés en font commerce sur le darkweb, monnayant les failles pour plusieurs millions de dollars. C'est ce commerce illégal qui pousse les entreprises du numérique à rémunérer quiconque arrive à pirater leurs produits.

Des hackers chinois soupçonnés

Interrogé par Forbes, Cooper Quintin, un chercheur en cybersécurité de l'Electronic Frontier Foundation, pense que le virus ciblait en priorité la communauté musulmane des Ouïghours : "Ces attaques ont probablement pour objectif d'espionner la population ouïghoure en Chine, la diaspora ouïghoure hors de Chine et les personnes qui sympathisent avec et voudraient peut-être aider les Ouïghours dans leur lutte pour l'indépendance".

À lire aussi
Apple a officialisé l'iPhone 11 Pro le 10 septembre 2019 à Cupertino Connecté
Apple pourrait lancer 5 iPhone l'année prochaine

Pour le moment, aucune instance internationale n'a communiqué sur l'origine des hackers. Contacté par le site TedCrunch, un porte-parole du FBI n'a pas voulu confirmer, ni démentir l'existence d'une enquête sur le sujet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Smartphone Virus Iphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants