3 min de lecture How To

"Gilets jaunes", attentat de Strasbourg : comment repérer les fake news et les fausses images

ÉCLAIRAGE - De bons réflexes et des outils en ligne permettent de détecter les fausses informations et les images sorties de leur contexte.

Acte 15 de la mobilisation des "gilets jaunes" (illustration)
Acte 15 de la mobilisation des "gilets jaunes" (illustration) Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est toujours le même manège. Qu'il s'agisse d'une catastrophe naturelle, d'un attentat ou d'une manifestation populaire, chaque événement d'actualité charrie sur les réseaux sociaux son lot d'informations non vérifiées et d'images sorties de leur contexte. 

Les manifestations des "gilets jaunes" et la fusillade à Strasbourg ont encore illustré le phénomène récemment. Des théories farfelues fleurissent sur Facebook et Twitter pour réinterpréter les événements à des fins partisanes sur la base de montages photo et vidéos détournées.

Quelques bons réflexes et un esprit critique permettent de se protéger de ces tentatives de désinformation. Des outils en ligne peuvent aussi servir à détecter de fausses images ou des contenus sortis de leur contexte en remontant à leur origine.

Le principe élémentaire : identifier d'où vient l'information

Pour éviter de tomber de tomber dans le piège, il faut d'abord se poser la question d'où vient l'information, comment elle a été diffusée et quelle est sa crédibilité. Il s'agit de se demander qui parle. Lors d'un événement majeur, des sources officielles vont communiquer des informations, comme les comptes sociaux du ministère de l'Intérieur ou de la police.

À lire aussi
il est souvent presque aussi coûteux de faire réparer que d'acheter un nouvel appareil. (illustration) Connecté
Smartphone Android volé ou perdu : comment effacer ses données à distance

Il faut aussi croiser les sources pour déterminer si l'information est relayée par plusieurs médias de confiance et remonter à la source initiale en partant du principe que plus l'information est éloignée de la source primaire, plus elle a de chance d'être incomplète, biaisée voire erronée.

Remonter à la source permet aussi de s'assurer qu'il s'agit d'un site d'information, partisan, parodique, de divertissement ou d'un forum. La rubrique "à propos" permet généralement de se renseigner sur l'identité d'un site. L'identité de l'auteur donne aussi des éléments de compréhension. Est-il un journaliste ou un militant ? Où se trouve-t-il ? A-t-il pu assister aux événements qu'ils décrit ?

Certains sites d'information consacrent des rubriques entières à la lutte contre la désinformation, notamment Le Monde ou Libération. Le compte AFP Factuel s'attache aussi à débusquer les intox sur Twitter.

Des outils pour remonter à l'origine des images

Les images doivent être examinées avec attention. Les photos et vidéos choisies pour illustrer un article peuvent avoir été sélectionnées pour manipuler le lecteur. Il peut y avoir des incohérences entre la date et les faits décrits. Le décor, la langue et la tenue des sujets peuvent ne pas coller avec le pays dans lequel est censé se dérouler l'action.

Les images publiées sur les réseaux sociaux peuvent aussi servir à manipuler l'opinion. Des moteurs de recherche et des logiciels peuvent vous aider à vous faire votre propre avis. Google propose un service de recherche d'image inversée qui permet de remonter jusqu'à la publication initiale d'une photo et retrouver son contexte réel.

Amnesty International propose YouTube Data Viewer, un outil indiquant à quelle date une vidéo a été postée sur YouTube qui découpe aussi automatiquement des captures d'écran qui peuvent être utilisée dans la recherche d'image inversée de Google. Tineye scanne Internet pour déterminer si une photo a déjà été postée ailleurs auparavant.

Des services comme Metapicz et Jeffrey's Exif Viewer extraient les métadonnées contenues par les photos, les données EXIF, qui donnent des indications sur l'appareil photo utilisé, l'heure ou la localisation de la prise de vue. Fotoforensics passe aussi au crible les métadonnées d'une photo pour vérifier si elle a fait l'objet d'une retouche. Et ayez toujours à l'esprit que le scepticisme est votre allié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
How To Information Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants