2 min de lecture Espace

Géminides : comment observer la pluie de météores ce week-end

Ce week-end, des centaines d'étoiles filantes pourront être visibles à l’œil nu, dont la fameuse comète Wirtanen. Elle s'approchera au plus près de la Terre dimanche 16 décembre, offrant, sous réserve qu'il fasse beau, "l'un des passages les plus propices à une belle observation céleste d'ici 30 ans".

Une météore traversant le ciel, le 12 août 2018
Une météore traversant le ciel, le 12 août 2018 Crédit : Matthias Balk / dpa / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et Léa Stassinet

À vos télescopes, levez les yeux vers le ciel étoilé ce week-end. La comète Wirtanen s'approchera au plus près de la Terre dimanche 16 novembre, offrant, sous réserve qu'il fasse beau, "l'un des passages les plus propices à une belle observation céleste d'ici 30 ans" selon l'Observatoire de Paris. 

Si les conditions météorologiques le permettent, "elle apparaîtra comme une petite nébulosité sous un ciel bien noir sans Lune...", explique l'Observatoire de Paris dans un communiqué. Wirtanen se trouvera alors à 12 millions de kilomètres de la Terre et sera visible à proximité des Pléiades, dans la constellation du Taureau. "Pour la distinguer, il est préférable de se munir de jumelles ou d'un télescope", précise le communiqué. Et pour mettre toutes les chances de son côté, les spécialistes recommandent de fuir les lumières de la ville, de privilégier la mer et la montagne et de choisir un lieu offrant une vue dégagée à l'est. 

Une pluie d'étoiles filantes entre le 7 et le 17 décembre

Hasard du calendrier céleste, une pluie d'étoiles filantes, connues sous le nom de Géminides, sera également au programme ce week-end. Si le pic d'activité est prévu pour vendredi, des étoiles filantes seront encore visibles les jours qui suivent. Selon Futura Sciences, les Géminides sont en fait un essaim météoritique actif entre le 7 et le 17 décembre. Le phénomène a atteint son apogée dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 décembre. Une nuit durant laquelle il a été possible d'observer au moins 50 météores par heure. 

Pour être sûr de les apercevoir, il faudra regarder le ciel entre 1 et 2 heures du matin. Et ce seront les habitants de l'hémisphère Nord de la Terre qui seront les plus chanceux, car c'est dans cette région que les étoiles filantes seront particulièrement visibles (si la météo le permet). De plus, la comète 46P/Wirtanen est également observable depuis le début du mois de décembre.

Tourner le dos à la Lune et diriger son regard vers le Sud-Est

À lire aussi
Un satellite (illustration) Propulsé
SpaceX : 60 nouveaux mini satellites lancés, les astronomes alertent sur la pollution

En France, le phénomène devrait être le plus visible au nord et au centre du pays. Mais pour pouvoir les observer, encore faut-il savoir où regarder. Si vous êtes prêt à braver le froid, il vous faudra de préférence vous éloigner de la pollution lumineuse de la ville pour avoir plus de chances d'admirer le phénomène à l’œil nu. Vous pouvez par exemple consulter LightPollutionMap pour connaître les lieux les moins lumineux.

Une fois trouvé un lieu où aucune lumière ne gêne, il vous suffira de tourner le dos à la Lune et de diriger votre regard vers le Sud-Est. Les Géminides apparaissent dans la constellation du Gémeau (entre celle du Cancer et celle du Taureau). Si votre regard se perd, n'hésitez pas à consulter les nombreuses sites en ligne qui délivrent des cartes du ciel précises, tels que Stelvision.

Lire la suite
Espace Comète Astronomie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants