2 min de lecture Connecté

Faut-il se méfier de l'application Google qui trouve à quel tableau vous ressemblez ?

L'application Google Arts & Selfie est disponible en France depuis le 4 septembre. Elle permet de faire correspondre un selfie à une toile de maître grâce au machine learning. Google assure que les images enregistrées par les utilisateurs ne sont pas réutilisées.

L'application Google Arts & Culture compare vos selfies à des tableaux de maîtres
L'application Google Arts & Culture compare vos selfies à des tableaux de maîtres Crédit : Google
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Ces dernières heures, sur les réseaux sociaux, vous avez peut-être vu fleurir des selfies de vos proches comparés à des toiles de maîtres. Ces clichés ont été pris via l'application Google Arts & Culture.

À compter de ce mardi 4 septembre, les Français peuvent tester la fonctionnalité Art Selfie qui permet de "comparer votre selfie à des œuvres d'art proposées par des musées partenaires". Cet outil était déjà disponible aux États-Unis depuis mi-janvier. Il est désormais accessible dans le monde entier.

Le concept est simple. Une fois l'application Google Arts & Culture téléchargée depuis votre magasin d'applications habituel, il suffit de se prendre en photo pour que Google la compare avec les dizaines de milliers de tableaux de sa base de données. Cette dernière est constituée à partir d'œuvres picturales présentes dans quelque 650 organisations culturelles à travers le monde.

À lire aussi
Les logo du géant du e-commerce Amazon (Illustration) Connecté
Amazon développe un bracelet pour lire les émotions humaines

L'application utilise les mécanismes de machine learning de Face Net pour faire le lien entre les solfies et les croquis. Les résultats sont indiqués avec un degré de ressemblance (plus ou moins probant).

>
Art Selfie - a playful way to discover art by Google Arts & Culture

Depuis janvier, l'application a déjà généré plus de 70 millions de selfies aux États-Unis. De nombreuses célébrités se sont prêtées au jeu, comme Kate Hudson, Kristen Bell ou Christopher Walken. Les médias américains se sont émus du destin d'une utilisatrice qui s'est découvert une correspondance avec un tableau peint par sa propre grand-mère.

Les selfies ne sont pas conservés par Google

Reste à savoir ce qu'il advient des selfies pris par les utilisateurs. À la sortie de l'application mi-janvier, plusieurs voix s'étaient élevées pour s'inquiéter de l'utilisation potentielle des images par la société. Certains imaginaient facilement que Google pouvait conserver les selfies pour améliorer ses programmes de reconnaissance faciale en enrichissant sa base de données de millions d'images de visages. "Personne ne s'inquiète d'abandonner les données de son visage à Google ou vous estimez tous que c'est déjà le cas ?", s'était ainsi aussi émue l'actrice et activiste américaine, Alyssa Milano.

Google a apaisé ces craintes pour le lancement mondial de l'application. Contactée par RTL Futur, la société insiste sur le fait que "l'utilisation de l'application Google Arts & Culture se fait sans aucun compte utilisateur". "Lorsqu'un utilisateur prend une photo avec la fonctionnalité Art Selfie, la photo est stockée sur l'appareil et ensuite comparée avec les œuvres de Google Arts & Culture. Google n'utilise n'utilise aucune donnée liée à la photo pour cette expérience", assure l'entreprise. Et la photo ne sera stockée "que le temps nécessaire à la recherche de correspondances".

Sur son site, la CNIL rappelle que les dispositifs d'authentification biométrique (comme le visage) ne sont pas soumis aux obligations prévues par le Règlement européen sur les données personnelles (RGPD) dès lors que l'utilisateur décide seul de l'utiliser et que "le gabarit biométrique est stocké dans l'appareil, dans un environnement cloisonné et n'est pas accessible ou transmis à l'extérieur" (ici, sur les serveurs de Google).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Google Intelligence artificielle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794656704
Faut-il se méfier de l'application Google qui trouve à quel tableau vous ressemblez ?
Faut-il se méfier de l'application Google qui trouve à quel tableau vous ressemblez ?
L'application Google Arts & Selfie est disponible en France depuis le 4 septembre. Elle permet de faire correspondre un selfie à une toile de maître grâce au machine learning. Google assure que les images enregistrées par les utilisateurs ne sont pas réutilisées.
https://www.rtl.fr/actu/futur/faut-il-se-mefier-de-l-application-google-qui-trouve-a-quel-tableau-vous-ressemblez-7794656704
2018-09-04 17:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MU6rvQMEoXKy07SSP6NOlQ/330v220-2/online/image/2018/0904/7794657673_l-application-google-arts-culture-compare-vos-selfies-a-des-tableaux-de-maitres.JPG