2 min de lecture Connecté

Faut-il se méfier de Gradient, l'application qui trouve votre sosie chez les célébrités ?

Téléchargée à plus de huit millions de reprises à travers le monde, Gradient est la nouvelle application phénomène du moment.

Gradient a déjà rapporté plus d'un million de dollars à ses créateurs
Gradient a déjà rapporté plus d'un million de dollars à ses créateurs Crédit : Gradient
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Après FaceApp, le nouveau phénomène d’Internet est l’application Gradient qui promet de trouver à quelle célébrité vous ressemblez le plus. Depuis quelques jours, les réseaux sociaux sont envahis par des montages photo montrant des morphing plus ou moins réussis entre le visage d’anonymes et ceux de sosies célèbres. 

Mise en avant par Kim Kardashian et de nombreux influenceurs sur les réseaux sociaux, Gradient connaît un succès éclatant. Elle a été téléchargée à plus de huit millions de reprises à travers le monde et est actuellement l’application numéro un en France sur l’App Store, devant WhatsApp, Google Maps et Instagram. Selon Mashable, elle aurait déjà rapporté plus d’un million de dollars à ses créateurs.

A l’origine, Gradient est une application de retouche d’images. Sa popularité repose sur la fonction "You look like" qui révèle avec quelle célébrité vous avez des airs de ressemblance sur la base d’une photo. Les résultats sont plus ou moins probants. Si certains quadriptyques sont réussis, la plupart laissent clairement à désirer.

Gradient n'est pas une application gratuite

Quelques précautions s’imposent avant de l’essayer. Gradient n’est pas une application gratuite. Elle inclut des achats intégrés qui sont mentionnés dès son téléchargement sur l’App Store ou le Play Store. Une période d’essai gratuite de trois jours est proposée lors de la première utilisation. A l’issue de celle-ci, l’utilisateur bascule automatiquement vers l’abonnement mensuel facturé 21,99 euros. Supprimer l’application ne suffit pas à se désengager. Il faut aussi penser à se désabonner dans les réglages de votre compte Apple ou Google au moins 24 heures avant la fin de l’essai. Au regard des avis laissés sur la page de l’application sur l’App Store, un certain nombre d’utilisateurs n’ont pas relevé la subtilité.

À lire aussi
L'Apple Watch est la montre connectée la plus vendue au monde Connecté
Apple Watch, Galaxy Watch, Huawei GT...Les meilleures montres connectées pour Noël

Contrairement à FaceApp, dont les conditions d’utilisation laissaient une grande latitude à ses éditeurs dans la gestion des images téléchargées par les utilisateurs, Gradient propose des termes plus en phase avec les attentes de l’époque. Conformément aux dispositions du règlement européen, l'application dispose d’un contact légal sur le continent pour répondre aux requêtes des utilisateurs. L’application n’est pas propriétaire des photos qui lui sont envoyées et les données faciales ne sont pas conservées ni partagées à des tiers. En revanche, les utilisateurs autorisent les éditeurs à utiliser leurs images et leurs informations personnelles sur une autre plateforme s’ils en créent une nouvelle. 

En conclusion, vous pouvez utiliser Gradient en respectant les mêmes règles que pour toute autre application dont les usages reposent sur l'image. N’envoyez pas de photo susceptible de vous mettre mal à l'aise si elle venait à être révélée aux yeux de tous ou utilisée pour un autre usage, ni celle d’un de vos proches qui ne vous aurait pas donné son accord.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Application Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants