1 min de lecture Facebook

Facebook : pourquoi l'application Messenger devient obligatoire sur mobile

Depuis quelques jours, Facebook oblige ses membres à installer Messenger pour échanger des messages privés. Une décision capitale pour le développement du réseau social.

Le réseau social Facebook a été créé par Mark Zuckerberg en 2004. Il compte aujourd'hui plus d'un milliard d'abonnés à travers le monde
Le réseau social Facebook a été créé par Mark Zuckerberg en 2004. Il compte aujourd'hui plus d'un milliard d'abonnés à travers le monde Crédit : JONATHAN NACKSTRAND / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Si vous utilisez Facebook pour échanger des messages privés, vous ne pouvez pas être passés à côté. Depuis quelques jours, le réseau social impose à ses membres d'installer une nouvelle application pour accéder à ses messages. 

À moins de consulter le site mobile en passant par un navigateur internet, il est désormais impossible de dialoguer avec ses amis en privé sans passer par Messenger.

Les utilisateurs mécontents

Fort de ses millions de membres dans les pays touchés par ce changement, l'application Messenger a logiquement pris la tête des téléchargements sur les plateformes Androïd et Apple, Google Play et l'App Store. 

Mais de nombreux utilisateurs ont exprimé leur mécontentement de s'être fait forcer la main. Si bien que l'application Messenger, en plus d'être la cible de violents commentaires, affiche pour l'instant la note d'une étoile et demi (sur cinq) sur le magasin d'Apple. 

Une nouvelle étape du développement de Facebook

À lire aussi
Une enseigne Auchan, qui appartient au groupe Mulliez Auchan
Une arnaque aux faux bons d'achat Auchan circule sur Facebook

Cela dit, ce changement s'inscrit dans la stratégie globale de l'entreprise de Mark Zuckerberg. Après Instagram et WhatsApp, rachetées pour des milliards de dollars, la firme de Menlo Park fragmente encore un peu plus ses voies d'accès sur les plateformes mobiles. 

Le Figaro rapporte à ce propos que l'institut Flurry Analytics a calculé que sur les smartphones, 17% du temps était passé sur Facebook et Instagram.

Dans une interview au New York Times, Mark Zuckerberg faisait récemment part de son intention de multiplier les applications mobiles dédiées aux différentes utilisations que permet le site Facebook global, à la manière de Messenger aujourd'hui. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Facebook Mark Zuckerberg Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants