4 min de lecture Connecté

Facebook peut-il réinventer les appels vidéo en famille avec Portal ?

Le réseau social lance une nouvelle gamme d'écrans communicants en France, dont un dispositif à connecter à la télévision qui entend devenir le premier appareil de visioconférence familial. Mais ces produits soulèvent les questions de confidentialité habituelles.

Facebook veut transposer les appels vidéo sur la télévision
Facebook veut transposer les appels vidéo sur la télévision Crédit : Facebook
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Facebook veut donner une nouvelle dimension aux appels vidéo. Le groupe de Mark Zuckerberg va lancer à partir du 15 octobre sa gamme d'écrans communicants Portal en France et dans une demi-douzaine de pays. Portal+, Portal et Portal Mini seront disponibles en trois tailles d'écran de 15,6, 10 et 8 pouces à partir du 15 octobre aux prix de 299, 199 et 149 euros. Ils seront accompagnés par Portal TV, une version à connecter directement sur un téléviseur, qui sera vendue au prix de 169 euros à partir du 5 novembre. Le réseau social espère profiter des fêtes de fin d'année pour imposer ses produits aux pieds des sapins.

Lancé il y a à peu près un an aux États-Unis, Portal est le premier produit développé par Facebook depuis le casque de réalité virtuelle de sa filiale Oculus. Il vise directement les personnes désireuses de rester connectées avec leurs proches. Ses usages sont particulièrement limités : même s'il permet de lire de la musique via Spotify, de regarder des séries sur Amazon Prime Video et de solliciter Amazon Alexa, il s'agit d'un écran quasi-exclusivement dédié aux conservations en visioconférence via Messenger et WhatsApp.

Portal se démarque des écrans intelligents Echo Show d'Amazon et Nest Hub de Google en proposant des fonctionnalités pensées pour la visioconférence comme une caméra intelligente capable de cadrer et zoomer sur un sujet de façon automatique pour lui permettre de parler en se déplaçant librement sans avoir à modifier l'inclinaison de l'appareil. Une technologie s'occupe aussi d'amplifier la voix de la personne et de réduire les bruits de fond. Et des filtres en réalité augmentée viennent agrémenter les discussions de la même manière que sur Messenger.

Caméra intelligente et filtres en réalité augmentée

La principale attraction de la gamme est Portal TV, un appareil de streaming doté de huit micros à brancher en HDMI capable de diffuser les appels vidéo directement sur une télévision. À travers Portal TV, Facebook entend proposer le premier appareil de visioconférence familial et permettre à ses utilisateurs d'appeler leurs proches à plusieurs en bénéficiant du confort d'un grand écran plutôt qu'en se faisant passer un téléphone à la verticale de mains en mains. 

À lire aussi
L'application TikTok a passé la barre symbolique du milliard de téléchargements Connecté
L’Etat islamique utilise TikTok pour faire sa propagande auprès des jeunes

Facebook met en avant des expériences de réalité augmentée pour renforcer l'immersion, la possibilité de jouer, de regarder des vidéos ou d'écouter de la musique des deux côtés de l'écran pendant les appels afin de donner l'impression d'être dans la même pièce que son interlocuteur. Lors de la présentation du produit il y a quelques jours, le groupe a aussi fait la démonstration de Story Time, une expérience permettant de raconter des contes aux enfants en visioconférence à grand renfort d'animations. 

Facebook veut transposer les appels vidéo sur la télévision
Facebook veut transposer les appels vidéo sur la télévision Crédit : Facebook

Si le salon semble un endroit plutôt propice pour passer des appels vidéo à ses proches, il est aussi une pièce dont il est toujours plus agréable de préserver l'intimité. La perspective d'y installer un dispositif Facebook doté d'une caméra intelligente et de micros connectés en permanence devrait refroidir un certain nombre d'utilisateurs au regard des multiples scandales relatifs à la vie privée qui ont écorné la réputation de l'entreprise américaine ces derniers mois.

Facebook donne des gages en matière de vie privée

Conscient du déficit de son image en la matière, Facebook s'est évertué à expliquer à la presse à quel point les enjeux de confidentialité ont été pris en compte lors du développement du produit. La firme en prend pour preuve la possibilité de désactiver la caméra et le micro en un seul mouvement grâce à un bouton. Une lumière rouge indique alors que les capteurs sont hors-tension. Un cache-objectif permet aussi de bloquer manuellement la caméra. 

Sur le plan logiciel, la firme affirme que les appels sont chiffrés et que Portal ne diffuse des flux audio et vidéo que lors des communications. Elle explique que les technologies d'intelligence artificielle liées au suivi des sujets et à l'amplification de la voix sont exécutées sur l'appareil et non sur les serveurs de l'entreprise et qu'il est possible de supprimer l'historique des interactions vocales "hey Portal" dans le journal d'activité Facebook.

En revanche, Facebook indique qu'il est possible que de courts enregistrements audio soient envoyés à ses équipes lors de l'interaction "Hey Portal" activant l'appareil afin d'améliorer les services vocaux du groupe. Une pratique qui a valu à Google, Apple, Amazon et Microsoft d'être épinglés ces dernières semaines pour avoir fait écouter des conversations à des humains à l'insu de leurs utilisateurs. Et le groupe se réserve la possibilité d'utiliser des données issues de Portal à des fins publicitaires.

Faut-il acheter Portal ?

Au final, les écrans Facebook Portal présentent des avantages indéniables sur la concurrence en matière de visioconférence personnelle grâce à leur caméra intelligente, leur amplificateur de voix et leurs filtres en réalité augmentée. 

La capacité du Portal TV à diffuser les appels vidéo sur un téléviseur de salon pourrait faire entrer cet usage dans une nouvelle dimension. Difficile, d'ailleurs, de ne pas y voir un terrain propice au développement grand public de Facebook Spaces, le réseau social de Facebook en réalité virtuelle qui permet de se téléporter avec des proches dans des univers fictifs grâce à un casque Oculus. 

Mais les produits Portal souffrent aussi de limites importantes. Moins polyvalents que les écrans d'Amazon et Google, ils ne sont pas compatibles avec les vidéos d'un grand nombre de sources populaires (YouTube, Netflix, Disney+, Instagram, etc.) et déroulent un champ d'applications pour le moins limité. Et ils requièrent avant tout un niveau de confiance élevé dans la capacité de Facebook à respecter la vie privée de ses utilisateurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants